Les Françaises et les Français adorent les résidences secondaires. Pour autant, depuis le débuts des mesures de distanciation sociale et de restriction des déplacements, ils ne peuvent plus s'y rendre. Qu'en est-il dorénavant ?
Résidence secondaire : êtes-vous en droit d'aller vous assurer que tout va bien ?IllustrationIstock

"La France est d'ores et déjà championne d'Europe des résidences secondaires", expliquait dans nos colonnes l'économiste Philippe Crevel, non sans rappeler combien ce marché est donc mécaniquement "sur le déclin". Il n'empêche ! S'il ne faut pas s'attendre à ce que les Françaises et les Français se battent pour acheter un autre bien immobilier, il ne paraît pas illogique que celles et ceux qui en sont déjà propriétaires souhaitent s'assurer de l'état de leur demeure.

Avant le déconfinement, la consigne était claire : pas question de voyager. Quelques Parisiens avaient d'ailleurs essayé de passer le confinement en Bretagne, à Plougasnou (Finistère). Grand mal leur a pris : ils ont écopé d'un procès-verbal de 135 euros et ont du remonter immédiatement sur la capitale, rapporte Ouest-France. Certes, ils n'étaient propriétaires de la maison dans laquelle ils logeaient mais la réponse est la même : les déplacements n'étaient pas permis. La situation a-t-elle changé depuis le 11 mai 2020 ?

Que pense Edouard Philippe des virées en résidence secondaire ?

Aujourd'hui, la situation est plus ambiguë. En effet : le gouvernement a entériné le déconfinement depuis le 11 mai 2020 et fait paraître de nouvelles règles pour tout de même contenir l'épidémie de coronavirus Covid-19. Il est désormais possible d'aller et venir, sans pour autant s'éloigner de son domicile de plus de 100 km. Ce qui ne signifie pas que l'exécutif raffole des sorties visant à retrouver sa résidence secondaire...

"La simple visite pour se faire plaisir, le déplacement dans une résidence secondaire, il faut, dans toute la mesure du possible, se l'interdire", a affirmé le Premier ministre. Même en cas de projet professionnel, insiste France Info...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.