Des "attaques" de corneilles ont été rapportées en Alsace et dans les Yvelines. Info, intox, exagération ? On fait le point avec Frédéric Jiguet, ornithologue et professeur au Muséum national d'histoire naturelle.
Promeneurs attaqués par des corneilles : "Elles passent par derrière, en rase-motte"©Pixabay

Un scénario à la Hitchcock. L’image de cet homme au visage ensanglanté a fait le tour des réseaux sociaux et son témoignage en a effrayé plus d’un. Interrogé par France 3, ce retraité du Bas-Rhin explique avoir été attaqué par deux "corbeaux" - en réalité des corneilles - alors qu’il promenait son chien. Quelques jours plus tard, ce sont des habitants de Versailles (Yvelines), qui affirment sur les réseaux sociaux avoir eu des problèmes avec des corneilles alors qu’ils se promenaient en ville. Info, intox, exagération ? Planet s’est entretenu avec Frédéric Jiguet, ornithologue et professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris.

Attaques de corneilles : "Ce sont des intimidations"

Que sait-on de ces "attaques" rapportées en Alsace ou dans les Yvelines ?

Frédéric Jiguet. Ce sont des intimidations, c’est assez classique à cette période de l’année, entre le milieu du mois de mai et celui du mois de juin. À cette période, les poussins sortent des nids, avant de savoir voler, donc ils montent dans les branches et il arrive que certains tombent parfois au sol. Ils se retrouvent alors sous une voiture ou dans un caniveau, par exemple. Dans ce cas-là, généralement, un couple de corneilles va crier, donner l’alerte si quelqu’un s’approche un peu trop du poussin.

Par contre, il y a de très rares individus qui ne semblent pas avoir peur de l’homme et qui vont "attaquer", toujours de la même manière. Ils passent par derrière, en rase-motte et donnent un coup d’aile ou de patte pour que les hommes s’éloignent. Ils le font car ils estiment qu'à ce moment-là ils sont trop près de leurs poussins.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.