Par crainte d'une reprise du virus, le gouvernement a élaboré plusieurs scénarios de reconfinement. Certaines modalités doivent encore être précisées.
Plan de reconfinement ciblé : les 4 scénarios du gouvernementIllustrationAFP

Tout est prêt en cas de deuxième vague. Au vert jusqu’à présent, les indicateurs de circulation du coronavirus Covid-19 commencent à inquiéter dans plusieurs zones de l’Hexagone. Deux mois après le début du déconfinement, le pays sera-t-il mis sous cloche une deuxième fois ? Le non-respect des gestes barrière, les retrouvailles familiales et les déplacements liés aux vacances d’été pourraient bien précipiter l’arrivée d’une deuxième vague dans l’Hexagone.

Reconfinement ciblé : entre 400 et 500 clusters actifs

Interrogé à ce sujet sur France Info, le ministre de la Santé Olivier Véran a tenu à rassurer les Français. S’il "fait confiance" à leur "esprit de responsabilité", il ne peut s’empêcher de voir "des signes inquiétants de reprise épidémique dans certains territoires". Selon le ministre, entre 400 et 500 clusters sont aujourd’hui actifs en France et "sont essentiellement localisés dans les des lieux clos et dans des milieux particuliers comme les abattoirs". Selon lui, "tous les scénarios sont à l’étude et aboutis en cas de reprise de l’épidémie".

Une chose est sûre, le gouvernement est prêt. Selon les informations du Journal du dimanche, le plan de reconfinement, évoqué par Jean Castex au milieu du mois de mai – avant qu’il ne soit nommé Premier ministre – est désormais "quasi terminé". Le nouveau locataire de Matignon avait déjà évoqué ce plan sur BFMTV, affirmant alors qu’il était terminé. Les grandes lignes définies, à quoi faut-il s’attendre en cas de retour du virus ? Que signifie réellement le terme "ciblé" ? Certains territoires ou certaines catégories de la population seront-elles visées en priorité ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : comment laver son linge efficacement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.