Depuis des années déjà, la pauvreté croît dans toute l'Europe. En France, elle touche beaucoup plus certaines catégories de population que d'autres…
IllustrationIstock

Pauvreté en France : qui sont les plus concernés ?

Quasi-gel des pensions, hausse – partielle, certes – de la CSG… Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a régulièrement tapé les retraités au portefeuille. Dans un contexte de montée générale de la pauvreté en Europe, faut-il craindre pour autant que celles et ceux trop âgés pour continuer à travailler finissent aussi trop démunis pour vivre ? A en croire le dernier relevé de l’Insee, dont Le Figaro reprend les informations, pas nécessairement…

En France, l’Insee chiffre le nombre de pauvres – soit les individus dont les ressources sont très éloignées du revenu médian – à près de 9 millions de personnes. Cela représente 14% de la population et parmi eux on ne compte pas moins de 3 millions d’enfants.

Fondamentalement, en 2017, les plus touchés avaient entre 16 et 24 ans. 22% d’entre eux perçoivent moins de 60% du revenu médian. Les jeunes de moins de 16 ans sont 14% à vivre dans une situation similaire tandis que 13% des Français âgés de 25 à 54 ans sont considérés comme pauvres. En revanche, seuls 8% des plus de 65 ans sont concernés… Et entre 55 et 64 ans, on recense 9% de foyers vivant sous le seuil de pauvreté, rappelle le quotidien.

Autre profil qui souffre particulièrement de la croissance de la pauvreté ? Les mères célibataires qui doivent prendre en charge leurs enfants. 25% des pauvres sont d’ailleurs issus d’une famille monoparentale, indique l’Observatoire des inégalités…

Vidéo : À quoi servent vos impôts ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.