Nouvelle étape dans le calendrier de sortie de crise sanitaire, ce mardi 15 février apporte de nombreux changements pour votre pass vaccinal. Êtes-vous certain d'être bien dans les règles pour ne pas le perdre ?
Pass vaccinal : tout ce qui change dès ce mardi 15 févrierIstock
Sommaire

Nouvelle étape à franchir pour le gouvernement. Le 15 février est une date importante sur le plan des restrictions, car le quotidien de nombreux Français va changer très rapidement s’ils n’ont pas pris leurs dispositions en temps et en heure. Le pass vaccinal est entré en vigueur le 24 janvier dernier et si le gouvernement évoque déjà sa fin anticipée, elle n’est tout de même pas pour tout de suite.

Pass vaccinal : 16 février, 28 février... Le calendrier

Pour rappel, toutes les personnes majeures y sont soumises dans des lieux bien définis, où il a remplacé le pass sanitaire. Dîner au restaurant, voir un film au cinéma, applaudir des acteurs au théâtre et même prendre le train n’est désormais possible que si vous êtes à jour de votre vaccination. Il n’est plus possible de présenter un test négatif. Si un sésame temporaire peut vous être accordé, il faut tout de même se mettre en règle dans un délai imparti pour pouvoir le conserver. Des milliers de Français, s’estimant poussés à la vaccination, ont fini par sauter le pas, mais d’autres refusent toujours les injections, renonçant par la même occasion à de nombreuses activités.

Ces dernières semaines, le gouvernement a donné plusieurs dates aux Français concernant la fin des restrictions. Le mercredi 2 février était une première, le mercredi 16 février sera la seconde. Une troisième a été annoncée par surprise vendredi 11 février, pour la fin du mois. À compter du 28 février, le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal. Avant cette date, il y a une autre échéance qui a toute son importance ce mardi 15 février. Voici tout ce qui va changer pour des millions de Français.

Pass vaccinal : le délai de rappel est raccourci

A partir du mardi 15 février, les personnes de plus de 18 ans devront réaliser leur dose de rappel au plus tard quatre mois après leur dernière dose, pour conserver leur pass vaccinal. Après ce délai, "le QR code de votre ancien certificat de vaccination sera désactivé automatiquement, il sera placé dans la catégorie ‘certificat expiré’ et ne pourra plus être utilisé dans le cadre du pass vaccinal", explique le site du service public. Voici toutes les situations possibles :

  • Vous avez reçu deux doses de vaccin : vous devez faire votre rappel au plus tard 4 mois après la 2e injection
  • Vous avez eu le Covid-19 puis bénéficié d’une seule injection : vous devez faire votre rappel au plus tard 4 mois après votre injection
  • Vous avez reçu une seule dose de vaccin, puis vous avez été contaminé plus de 15 jours après : vous devez faire votre rappel au plus tard 4 mois après votre infection
  • Vous avez été contaminé puis vous avez reçu une dose du vaccin Janssen après votre infection : vous devez effectuer la dose de rappel au plus tard 2 mois après cette injection
  • Vous n’êtes pas encore éligible à la dose de rappel : votre schéma vaccinal initial reste valide

Difficile de comprendre qui aura son pass désactivé ou non ce mardi 15 février. Selon le gouvernement, entre 5 et 6 millions de Français pourraient être concernés par ce changement. Heureusement, il existe des exceptions. Voici lesquelles.

Pass vaccinal : les exceptions au changement du 15 février

Plusieurs millions de Français qui n’ont pas effectué leur dose de rappel en temps et en heure pourraient perdre leur pass dans les prochains jours. Attention, il existe tout de même des exceptions à ces nouvelles règles :

  • Les mineurs entre 16 et 18 ans ne sont pas dans l’obligation de recevoir une dose de rappel
  • Les adolescents de 12 à 15 ans bénéficient toujours du pass sanitaire et non du pass vaccinal.
  • Les personnes infectées après leurs deux doses de vaccin sont exemptées de rappel et peuvent toujours présenter le certificat de rétablissement. Il est valide pendant quatre mois.
  • Un certificat de contre-indication médicale à la vaccination reste valable pour accéder aux lieux et activités où le pass vaccinal est exigé.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.