Le pass sanitaire pourrait prochainement devenir une restriction sanitaire locale, utilisé dans les départements où le virus circule le plus. Un conseil de défense devrait se tenir mercredi 22 septembre pour travailler sur la question. Voici les départements potentiellement concernés, où le virus est encore très actif.
Pass sanitaire local : les départements qui pourraient être concernés

Le gouvernement mettra-t-il bientôt en place des restrictions sanitaires localisées ? Initialement prévue le 15 novembre, la fin du pass sanitaire pourrait arriver plus tôt que prévu dans certains départements. C’est en tout cas ce qu’ont laissé entendre plusieurs responsables politiques ces derniers jours. Invité de BFMTV dimanche, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, indiquait qu’il y avait "réflexion sur la manière dont on peut adapter les règles, soit le pass sanitaire, peut-être d'autres, à la situation locale et à l'évolution de la situation locale".

Le président de la République avait déjà évoqué cette possibilité quelques jours plus tôt lors des Rencontres de l’Union des entreprises de proximité, ce jeudi16 septembre. "Dès que les conditions sanitaires le permettront et, à mon avis, quand je vois les chiffres, ça ne va pas venir si tard, on pourra se permettre, sur les territoires où le virus circule moins vite, de lever certaines contraintes et de revivre normalement", déclarait alors Emmanuel Macron, dans des propos rapportés par La Nouvelle République.

Pour étudier la question, un Conseil de défense devrait se tenir ce mercredi 22 septembre. Seuls les départements où le taux d’incidence est passé sous le seuil d’alerte, fixé à 50 personnes testées positives pour 100 000 habitants, devraient être concernés. Le taux de vaccination pourrait lui aussi être pris en compte, d'après Midi Libre.

Une trentaine de départements sous le seuil d’alerte

Depuis plusieurs semaines maintenant, la situation sanitaire en France ne cesse de s’améliorer. Déjà, plus d’une trentaine de départements sont passé sous le seuil d’alerte, selon les données de Santé Publique France. Le nombre de personnes hospitalisé continuent également de baisser sur une majeure partie du territoire, alors que le nombre de personnes vaccinées augmente. Plus de 40 millions de personnes ont déjà reçu deux doses de vaccin, et la barre des 50 millions de primo-vaccinés a été atteinte, annonçait le journal Le Monde le 17 septembre.

Pourtant, le virus continue de circuler activement dans certaines régions de France. Découvrez les départements dans lesquels un pass sanitaire local pourrait rester en vigueur. Les départements sélectionnés sont ceux dans lesquels le taux d’incidence reste supérieur au seuil d’alerte (50 cas pour 100 000 habitants) et où le nombre d’hospitalisations est le plus élevé, selon les données de Santé Publique France.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.