A quoi ressemblaient les vacances, il y a 50 ans ? La plage avait-elle autant la cote ? Pour le (re)-découvrir, Planet vous propose de remonter (un peu) le temps.
Où les Français partaient-ils en vacances dans les années 60 ?IllustrationAFP

Nostalgie. Qui se souvient des congés d’été traditionnels que s’accordaient les Françaises et les Français dans les années 1960 ? Pour bien des enfants de l’époque, les vacances rimaient alors avec le départ en colonie. Plusieurs millions d’entre eux ont pu partir en voyage grâce aux comités d’entreprises de leurs parents, à leur école ou à la municipalité dans laquelle ils habitaient. Le tout, en solitaire ! Ou, du moins... sans les parents, rappelle France Info sur son site, à grands renforts d’images de l’INA. Dorénavant, les colonies de vacances sont nettement moins populaires.

Déjà dans les années 1960, d’autres leurs préféraient les maisons familiales ou le camping. On parlait alors de tourisme vert : une autre façon de redécouvrir les terroirs français, souvent plus intéressante économiquement. C’est aussi l’occasion d’arpenter les fleuves du pays, de comprendre le fonctionnement de l’écluse et de visiter les bords de Loire, par exemple.

La plage et les années 1960 : les Français, déjà amoureux des côtes ?

Bien sûr, la plage émerveillait déjà les vacanciers en 1960. Les stations balnéaires accueillent donc déjà de nombreux touristes à l’époque. C’est d’ailleurs à ce moment-là que débute l’urbanisation… et donc qu’arrive le béton.

Pour autant, les vacances ce n’est pas que la plage, le camping ou les colonies ! C’est aussi le départ, l’aventure... Dans les années 60, le train compte parmi les moyens de locomotion les plus courants. Cependant, la voiture le concurrence de plus en plus. Les usagers font déjà face à d’importants embouteillages ; souvent dus à de meurtriers accidents...

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.