Un prêtre italien est actuellement dans la tourmente, soupçonné par la police de son pays d'avoir assisté à des parties fines avec ses maîtresses au Cap d'Agde et d'avoir tourné des films pour adultes au sein de son presbytère. 

La communauté catholique de Padoue, une ville italienne proche de Venise est sous le choc. Le journal local Il Mattino di Padova vient de révéler qu’un des prêtres de la commune est soupçonné de "violences psychologiques", de "proxénétisme" et "d’organisation d’orgies sexuelles" dans son presbytère.

Echangisme au Cap d’Agde

Le quotidien explique que ce sont trois paroissiennes qui ont permis de lancer l’enquête, accusant l’homme d’église d’avoir des "revenus immoraux". Selon elles, le prêtre ne respectait ses vœux d’abstinence et avait plusieurs maîtresses qu’il aurait emmenées en France, dans la célèbre station balnéaire du Cap d’Agde, pour pratiquer l’échangisme. Agé de 48 ans, il serait également à la tête d’un réseau de prostitution mis en place sur Internet.

A lire aussi -Le Cap d'Agde : 5 choses qui ont contribué à la réputation sulfureuse de ce lieu

Orgies et films X dans son église

Dans son église de San Lazarro, le curé aurait par ailleurs organisé des orgies sexuelles et réalisé des vidéos pornographiques amateurs. Classés X, ces films auraient ensuite été dissimulés dans des boîtes portant les noms d’anciens papes, avec des accessoires coquins.

En attendant d’être convoqué par la police, l’homme d’église s’est retiré dans sa famille en Croatie. Une autre enquête devrait être menée en parallèle par l’Eglise.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.