Ecouter l'article :

Après avoir été mis en examen pour l'homicide de la petite Maëlys de Araujo et des agressions sur deux petites cousines, Nordahl Lelandais est renvoyé devant les assises de Savoie pour une autre affaire : celle du caporal Arthur Noyer.
Nordahl Lelandais : le bourreau de Maëlys renvoyé aux assisses pour le "meurtre" d’Arthur Noyer

Fin mars 2018, Nordahl Lelandais avait reconnu une bagarre, ayant entraîné la mort d’Arthur Noyer, en avril 2017. Le bourreau de la petite Maëlys de Araujo, avait été mis en examen en décembre 2017 pour l’homicide du caporal. Il est à présent renvoyé par les juges d’instruction devant les assises de la Savoie pour ce "meurtre", a déclaré le parquet ce vendredi 19 juin.

Cependant, la famille du jeune militaire, qui souhaitait la qualification d'"assassinat", introduisant la préméditation, ne pourra pas faire appel. Les magistrats ont en effet suivi les réquisitions du parquet. Ainsi, un recours peut uniquement être effectué par la défense du prévenu.

Nordahl Lelandais : l’avocat n’a pas souhaité s’exprimer

Me Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais contacté par l'AFP, n'a pas souhaité s'exprimer. Il dispose de seulement 10 jours pour faire appel devant la chambre de l'instruction. Et ce, dès la notification de cette décision à l'intéressé.

Pour rappel, Arthur Noyer, était membre du 13ᵉ Bataillon de chasseurs alpins. Il a disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, près de Chambéry, après avoir passé la soirée dans une boîte de nuit. Ce soir-là, il n’est pas rentré à la caserne de Barby, rapporte le journal 20 minutes avec l’AFP.

L'ADN du jeune homme de 23 ans avait été retrouvé sur des "restes d'un crâne humain" aperçus par un promeneur, le 7 septembre, sur un sentier de randonnée à Cruet, 16 km plus au sud. D’autres ossements avaient également été découverts.

Au départ, l’ancien maître-chien, également mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo et des agressions sur deux petites cousines, avait nié toute implication. Or, en mars 2018, il avait fini par avouer avoir pris en stop le militaire à la sortie d'une boîte de nuit, devant les juges d'instruction de Chambéry. Plus tard, une altercation entre les deux hommes aurait éclaté, et, d’après les dires de Nordahl Lelandais, Arthur Noyer serait mort au cours de cette "bagarre".

Hormis ces affaires, la piste Lelandais est par ailleurs examinée dans une quarantaine de dossiers non résolus.

Vidéo : Affaire Lelandais : la liste des 40 dossiers de la cellule Ariane dévoilée

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.