Nicolas Sarkozy et Johnny Hallyday ont longtemps été très proche. Cependant, un livre fait de nouvelles révélations sur le contexte particulier qui les a poussé à prendre de la distance...

Nicolas Sarkozy trahi par Johnny Hallyday : "il a été le premier à retourner sa veste"

Johnny Hallyday aurait-il précipitamment tourné le dos Nicolas Sarkozy ? C’est ce que révèle La ballade de Johnny et Laeticia (éd. Fayard), le livre de Benjamin Locoge, journaliste de Paris Match. Dans son ouvrage, dont Le Figaro se fait l’écho, il s’appuie sur le témoignage d’un ancien membre du cabinet de Nicolas Sarkozy – qui a souhaité rester anonyme.

Publicité

"Quand Nicolas Sarkozy a perdu l'élection en 2012, Johnny a été le premier à retourner sa veste, à ne plus le soutenir", explique cette source qui ne comprend pas cette attitude. "Alors que le président avait fait tout ce qu'il pouvait pour répondre à ses demandes les plus incongrues".

Publicité

A lire aussi : Et si la crise des gilets jaunes faisait revenir Nicolas Sarkozy ?

Nicolas Sarkozy trahi par Johnny Hallyday : il le sollicitait "en permanence"

Le rockeur sollicitait Nicolas Sarkozy, alors président de la République, "en permanence" pour de nombreuses raisons : "pour la cousine, la femme de ménage, le visa de la grand-mère…". Mais notamment pour gérer ses rapports avec le fisc. "Combien de fois Nicolas Sarkozy a été réveillé en pleine nuit par un Johnny qui s'inquiétait de ses impôts !", lance avec amertume cet ancien collaborateur.

Cependant, ces services rendus n’ont donc pas suffi à maintenir le lien entre les deux hommes. Si Johnny Hallyday faisait partie des célébrités qui ont soutenu Nicolas Sarkozy lors de sa candidature à l’élection présidentielle de 2007, cela ne l’a toutefois pas empêché de dire la rupture de leur lien dès 2014. "Je ne crois plus trop en Sarkozy. Comme beaucoup de gens, il m'a déçu", avait alors déclaré le Taulier, rapporte Le Figaro.

Vidéo : Le rôle secret de Nicolas Sarkozy auprès d'Emmanuel Macron