Durant de longues années, personne n'a remarqué l'absence de ce retraité. Son cadavre, momifié, a été découvert ce mercredi par le propriétaire de son appartement.

Le cadavre momifié d’un homme vient d’être retrouvé dans la ville de Nantes. Cela fait 11 ans que ce retraité, né en 1929, est décédé, à en croire l'enquête. C’est son propriétaire qui a fini par la découvrir ce mercredi 10 juillet 2019 dans son appartement de la rue Guillon-Verne du quartier Chantenay.

Ce dernier, souhaitant vendre le logement - situé dans un immeuble de trois étages à l’Ouest de Nantes - s’est inquiété de ne plus recevoir de nouvelles de la part de son locataire. Lorsqu’il est arrivé sur place, l’appartement était fermé de l’intérieur et les fenêtres étaient closes, explique Ouest-France. Quant au défunt vieil homme, il était allongé au sol, à côté de son lit.

Ce n’est pas en se basant sur l’état du cadavre que les enquêteurs ont pu déterminer la date de la mort. Ils se sont appuyés sur des effets personnels : la date des journaux disposés dans l’appartement et les dates de péremptions de la nourriture dans le frigo. Même si le décès semble d’origine naturelle, une enquête a été ouverte par la police de Nantes afin d’en déterminer les causes exactes.

Retrouvé mort après 11 ans : pourquoi personne ne s’en est aperçu ?

Si le propriétaire s’est préoccupé si tardivement du sort de cet habitant, c’est parce que ce dernier continuait de payer son loyer. En effet, il avait mis en place un système de virements automatiques, il s’est donc acquitté d’onze ans de loyer post-mortem. Par ailleurs, l’homme continuait de recevoir son courrier, vivait seul et n’avait pas de famille proche, à l'exception d'une nièce retrouvée par les enquêteurs.

"Ça faisait plusieurs années que je voyais une boîte aux lettres se remplir. Je me suis dit que la personne ne relevait pas le courrier ou que c’était une résidence secondaire", a confié un habitant à Ouest-France. Comme les autres riverains, il n'avait rien. Nombre des résidents de ce quartier, jugé calme, n’étaient pas encore arrivés en 2008.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.