Michel Fourniret est mort à 79 ans, incroyablement diminué. Fut un temps, le tueur en série habitait le château du Sautou. Qui abritent aujourd'hui les murs de cette demeure à l'histoire sinistre ?
Mort de Michel Fourniret : qui habite aujourd'hui le château du Sautou, son ancienne demeure ?AFP

Il est mort sur son lit d’hôpital, abandonnant derrière lui secrets terribles et vérités cachées.  Michel Fourniret, que d’aucuns appellent aussi "L’Ogre des Ardennes", est décédé ce lundi 10 mai 2021 à 15 heures. Il était alors très diminué, rapporte Le Parisien, qui le décrit comme "un vieillard sénile aux longs cheveux blancs, incapable de porter lui-même une fourchette à sa bouche". Une situation chargée d’un paradoxe que ne manque pas de souligner le quotidien francilien : le tueur, condamné pour huit meurtres et suspecté d’en avoir commis au moins quatre autres, est souvent présenté comme un homme particulièrement intelligent. Un véritable joueur d’échecs, ont même affirmé certains psychologues.

C’est ainsi qu’il a su rouler l’un de ses co-détenus, Jean-Pierre Hellegouarch, et lui voler un pan du trésor amassé auparavant par le gang des postiches. Avec un tel magot, ainsi que l’a d’ores et déjà expliqué Planet, le défunt s’était offert un certain confort de vie : plusieurs véhicules, mais aussi deux demeures… Dont le célèbre château du Sautou, aujourd’hui considéré comme l’une des maisons de "l’horreur" en France ; au même titre - par exemple - que l’ancien logis des Dupont de Ligonnès ou que le chalet des Flactif.

Par la suite, la luxueuse demeure a été revendue à plusieurs reprises. Sait-on qui l’habite aujourd’hui ?

Qui possède l’ancienne maison de Michel Fourniret ?

Le château du Sautou a changé de mains à plusieurs reprises depuis l’arrestation du tueur en série, rappellait France Info en 2015.

La première fois survient en 1991, indique France Soir. A cette époque, Michel Fourniret craint d’être retrouvé par Jean-Pierre Hellegouarch, dont il a tué la compagne en plus d’avoir volé le trésor, et décide donc de se séparer de son manoir. Il cède donc l’ancien pavillon de chasse à un couple d’Ardennais, qui l’aménagent en gîte de luxe. Ils y resteront plus de dix ans, avant de vendre, eux aussi, la demeure.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.