Après les aveux de David R. dans l'affaire Angélique, les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Sur l'ordinateur du suspect, ils ont découvert de nouveaux éléments…
AFP

Les affaires de David R. étudiées par les enquêteurs

Le profil de David R. se dévoile un peu plus. Ce chauffeur de bus de 45 ans de la région lilloise, déjà été condamné dans les années 90 à neuf ans de prison pour des agressions sexuelles et un viol sur mineure, a avoué récemment le meurtre et le viol d’Angélique, 13 ans. Mis en examen pour séquestration, viol et meurtre sur mineur de 15 ans, il a été écroué. 

Depuis, les autorités continuent leurs investigations. Elles cherchent notamment à savoir si entre sa sortie de prison au début des années 2000 et maintenant, David R. n’a pas fait d’autres victimes. Cela a permis d’ouvrir une enquête pour exhibition sexuelle, des faits qui seraient survenus quelques jours seulement avant le meurtre d’Angélique. En parallèle, les enquêteurs épluchent au peigne fin les affaires du suspect et en particulier son ordinateur. Il vient de livrer de sordides nouveaux éléments… 

A lire aussi : Angélique : la femme de David R. prend une nouvelle décision majeure 

David R. détenait des fichiers illégaux

Comme le relaie BFMTV, sur l’ordinateur de David R., les enquêteurs ont découvert des fichiers ‘’écrasés’’. C’est-à-dire que ces fichiers ont été supprimés par l’utilisateur mais qu’il en reste des traces. Le suspect avait essayé d’effacer des documents à caractère pédopornographique. La détention d’images de la sorte est aujourd’hui passible de deux ans de prison et d’une amende de 3000 euros selon le code pénal.

David R. placé un temps dans une unité spécialement conçue pour des détenus à risque sur le plan psychologique, est retourné à la maison d’arrêt de Sedequin, rapporte Le JDD qui cite une source pénitentiaire. Selon son avocat, il essaye de comprendre pourquoi il a agi et écrit tous les jours. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.