Dans son livre bombe sorti il y a bientôt un an, l’ex-Première évoquait également la jeune ministre. Des passages jusqu’à présent passés inaperçus mais qui ont pourtant permis à celle qui partageait la vie de François Hollande de se mettre en avant.

A l’évocation du livre Merci pour ce moment, beaucoup pensent à l’affaire des "sans-dents", aux anecdotes croustillantes sur l’intimité de l’ex-couple Hollande-Trierweiler ou encore au pactole qu’a empoché l’ancienne Première dame. Et pourtant, ce livre fourmille d’autres passages tout aussi "instructifs" sur le passage de Valérie Trierweiler dans les plus hautes sphères de l'Etat. Parmi eux, celui consacré à Najat Vallaud-Belkacem. Un extrait peu exploité mais qui a récemment attiré l’attention de la bloggeuse Ovidie, ainsi que le rapporte Closer.fr.

Une ministre avide de médiatisation ?Celle qui partageait la vie de François Hollande a en effet dédié quelques pages de son livre-bombe à la jeune ministre de l’Education nationale. L’occasion pour elle de décrire comment elle la perçoit, mais aussi de mettre en avant sa propre manière d’être, notamment face aux médias. "Elle est attirée par ce que je cherche à fuir depuis le début de mon histoire avec François Hollande et dont je ne parviens pas à me défaire", a-t-elle écrit, faisant ainsi passer Najat Vallaud-Belkacem pour quelqu’un d’avide de médiatisation. Tout le contraire d’elle-même, s’il l’on en croit Valérie Trierweiler.

Publicité
Une sortie au Bois de BoulogneQuelques pages plus loin, la journaliste de Paris Match raconte également un déjeuner avec Najat Vallaud-Belkacem, quelques jours seulement après l’affaire du tweet de soutien à Olivier Falorni. J’étais "persuadée qu’elle (allait) annuler du fait de sa proximité avec Ségolène Royal", se souvient-elle. Mais finalement la ministre est venue. Une femme "courageuse", commente Valérie Trierweiler. Et celle-ci de rapporter que ce la membre du gouvernement lui aurait alors déclaré : "Je suis impressionnée par ta puissance médiatique alors j'ai pensé que nous pourrions faire des opérations ensemble". Celle-ci lui aurait notamment proposé de l’accompagner au Bois de Boulogne pour rencontrer des prostituées. Ce que l’ex-compagne du président aurait finalement refusé, préférant des "sujets plus consensuels".

Vidéo sur le même thème - L'interview de Valérie Trierweiler à la BBC 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité