En 2017, cette femme qui fréquentait Nordahl Lelandais a craint pour sa vie. Elle fait, au Dauphiné Libéré, des révélations particulièrement inquiétantes. Le maître-chien n'aurait pas hésité à l'aborder, armé d'une tronçonneuse…
Menace à la tronçonneuse : les confidences glaçantes de l'ex-compagne de Nordahl LelandaisAFP

Elle n'est pas la première à dire les maux de sa relation avec Nordahl Lelandais. Cette ancienne compagne du maître-chien a récemment décidé de témoigner des violences qu'elle a subies, après avoir mis fin à leur histoire. C'est dans les colonnes du Dauphiné Libéré (article abonné) qu'elle revient sur un moment des plus marquants, qui date du 10 avril 2017.

"Je me promenais en forêt avec mes chiens quand j'ai vu sa voiture stationnée près du chemin. Et là, je l'ai vu. Il était avec ses chiens et avait une tronçonneuse attachée dans le dos", explique-t-elle au quotidien régional, dont les informations sont reprises par le journal Elle. "Je me suis plaquée contre un arbre et j'ai fait un signe de croix. Il est passé devant moi, le regard froid et je me suis mise à courir pour me sauver", poursuit-elle. Fait troublant, la disparition du caporal Arthur Noyer, dont les restes ont été retrouvés en septembre de la même année, survient le lendemain soir. Nordahl Lelandais, qui a avoué l'avoir tué, est mis en examen pour son assassinat.

Si l'ancien militaire a décidé de s'en prendre à la jeune femme, c'est apparemment parce qu'il lui reproche de l'avoir quitté. "Il ne l'a pas accepté, ça a été difficile et violent", détaille-t-elle, avant de parler de l'enfer qu'il lui a ensuite fait vivre. Il l'aurait, indique-t-elle, menacée de mort et harcelée.

C'est en 2015 qu'elle rencontre l'homme qui sera plus tard mis en examen pour le meurtre de Maëllys de Araujo, 8 ans. Au total, ils resteront ensemble "un an et sept mois".

Nordahl Lelandais : plusieurs de ses ex racontent des violences

Ce ne sont pas les premières révélations accablantes pour le maître-chien. Fin août 2019, un de ses anciens codétenus à la prison de Saint-Quentin Fallavier revenait sur de potentielles déclarations particulièrement choquantes. D'après lui, indique Le Nouvel Observateur, Nordahl Lelandais aurait violé Maëlys et l'aurait ensuite frappée à mort. Il aurait aussi tué Arthur Noyer suite à son refus de lui accorder une faveur sexuelle.

Par le passé, trois de ses ex-compagnes ont d'ailleurs porté plainte contre le mis en examen, note Le Parisien. Elles l'accusaient notamment d'avoir filmé à leur insu leurs ébats, puis d'en avoir diffusé les images sur différents sites à portée pornographique. Si elles ne se sont pas exprimées plus tôt, expliquaient-elles, c'est par "respect pour les familles de Maëlys et d'Arthur Noyer". Le parquet de Chambéry, en charge de cette affaire dans l'affaire, l'a néanmoins classée sans suite. Motif ? On ne reconnaîtrait pas assez les femmes en question, sur les images. Elles ont depuis lancé un appel à témoin pour retrouver d'autres victimes présumées de l'ancien militaire.

Par ailleurs, l'une de ces trois anciennes compagnes a également porté plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui avec risque immédiat de mort" : elle accuse Nordahl Lelandais de lui avoir foncé dessus avec sa voiture, courant juillet 2017.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.