Alors que certaines personnes évoquaient, dans un premier temps, la thèse du suicide, on sait désormais ce qui a précisément causé la mort de la chanteuse Maurane le 7 mai dernier. 
AFP

Décès de Maurane : la thèse du suicide écartée

Son décès avait laissé ses fans comme le monde musical sous le choc. Tandis qu'elle était en pleine préparation d'un nouvel album, la chanteuse Maurane, de son vrai nom Claudine Luypaerts, a été retrouvée morte à son domicile en sortant de son bain le 7 mai dernier.

A lire aussi : Héritage de Maurane : l'important patrimoine que pourrait recevoir sa fille unique

Et si certains individus ont, tout d'abord, évoqué la thèse d'un éventuel suicide, il n'en serait visiblement rien. Selon les derniers éléments, il semblerait que les causes du décès de Maurane soient, en réalité, accidentelles.

Tel est, en résumé, ce qu'a tenu à préciser le parquet de Bruxelles ce jeudi 14 juin. L'un des porte-paroles dudit parquet, JoDenis Goeman, aurait, dans la foulée souligné, qu'il convenait, par "cause accidentelle" de comprendre à la fois absence d'acte volontaire, mais également absence d'intervention d'un tiers. Il a, ainsi, exclu l'hypothèse selon laquelle Maurane aurait pu vouloir mettre fin à ses jours.

Décès de Maurane : un dossier classé sans suite

Compte tenu de l'absence d'infraction, le dossier vient donc d'être classé sans suite. Le parquet précisant toutefois qu'aucun autre commentaire ni détail ne seraient divulgués. De fait, selon le directeur artistique et ami de Maurane, Marc Lumbroso, la thèse du suicide se révélait tout bonnement inenvisageable.

Gala s'en fait l'écho : "Elle pouvait avoir ses hauts et ses bas, comme tous les artistes, mais elle était heureuse de préparer un nouveau projet. Elle était heureuse de préparer un nouveau projet". Pour autant, la chanteuse souffrait visiblement de lourds problème de santé et rencontrait des difficultés dès lors qu'il était question de se déplacer à cause de son dos.

"Et ça avait eu des conséquences sur sa voix. Elle suivait un traitement d’infiltrations assez pénible qui avait aussi des effets secondaires sur le plan digestif", conclut Marc Lumbroso pour qui la mort de Maurane fût, il le reconnaît, "totalement inattendue".

En vidéo - Maurane : sa dernière interview bouleversante

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !