Patrick et Isabelle Balkany sont de nouveau dans le viseur de la justice. En cause cette fois-ci : un mariage suspect célébré dans leur fief de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. 
AFP

Les époux Balkany sont au cœur d’une nouvelle affaire. Selon les informations de France Info, le couple est visé par une enquête préliminaire pour abus de faiblesse récemment ouverte par le parquet de Nanterre. La justice s’intéresse à un mariage célébré dans leur fief de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et qui aurait permis de débloquer une opération immobilière au bénéfice d’un proche du maire LR de la ville.

La mariée ne connaissait pas famille de son mari

Toujours d’après la radio, le mariage aurait été célébré en juin 2014 en présence de six personnes : "Les deux mariés bien sûr, le maire Patrick Balkany, ainsi que trois témoins qui se connaissent bien : Isabelle Balkany, le mari d'une des adjointes au maire et un conseiller municipal". Jusque-là rien d’anormal. Sauf que la cérémonie "ne dure qu’une dizaine de minutes" et "ne sera jamais publiée dans le bulletin municipal", rapporte France Info. D’autre part, la relation entre les deux époux semble également suspecte. En effet, le marié est un sexagénaire veuf depuis deux ans et "décrit comme très isolée", tandis que la mariée est "une employée municipale à la mairie de Levallois-Perret" qui "ne connaît pas du tout la famille de son mari". Cette dernière n’aurait d’ailleurs même "pas été informée de la tenue du mariage".

A lire aussi –Le couple Balkany aurait caché un "magot" au Liechtenstein

La famille du marié a porté plainte

Autre élément troublant qui amène la justice à soupçonner un abus de faiblesse : le fait que le marié était propriétaire d’un logement qui intéressait un promoteur immobilier proche de Patrick Balkany. Le sexagénaire détenait en effet la dernière parcelle de terrain qui empêchait le promoteur de construire un immeuble à Levallois-Perret. "En février 2015, huit mois après le mariage, l’homme finit par signer la vente de son logement", écrit pourtant la radio sur son site, précisant ensuite qu’"après la signature, le sexagénaire part vivre en Normandie" et que "le couple se sépare quelques mois plus tard". Alertée par cette succession de faits troublants, la famille du marié a par la suite dénoncé une manipulation et porté plainte pour abus de faiblesse. Tous les participants du mariage ont depuis été entendus par la justice et tous contestent ces accusations, notent encore France Info. 

Vidéo sur le même thème : "Balkany a de très bonnes audiences... Chez les juges !"  

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La Française des jeux enclenche officiellement son processus de privatisation