Depuis le début du confinement, Louis de Funès est convoité par les chaînes de télévision et les spectateurs. En témoignent, les fortes audiences et le nombre de ses films passés depuis plus de trois semaines.
Louis de Funès : le rayon de soleil inattendu des FrançaisIl bat tous les records d'audience ces temps-ci ©WikipediacommonsCreative Commons

Il fonctionne comme un antidépresseur aux yeux des Français. En effet, depuis l'annonce du confinement pour lutter contre le coronavirus Covid-19, bon nombre des films de Louis de Funès sont diffusés sur les différentes chaînes de télévision, indique Le Point. Plus impressionnant encore : ils rencontrent toujours un franc succès, malgré la vieillesse de certains titres. "De Funès est une valeur-refuge par la certitude que l'on a de toucher tous les publics avec ses films : les bourgeois, les prolétaires, les immigrés, les gens de droite, de gauche, les très très à droite, les très très à gauche et toutes les générations", explique le journaliste, Bertrand Dicale, fan et auteur d'un dictionnaire consacré à l'acteur.

Ses dires semblent exacts, car en plein après-midi, le célèbre acteur français a réuni pas moins de 5 millions de téléspectateurs sur France 2. La chaîne du service public diffusait La Grande Vadrouille, l'une des grandes réussites de Louis de Funès, qui a longtemps été roi du box-office en France avec 17 millions d'entrées.

Plus tard, France 2 a décidé de réitérer en proposant cette fois-ci Les Aventures de Rabbi Jacob, le dimanche 5 avril 2020. Preuve, s'il en fallait encore, que les spectateurs sont au rendez-vous, la chaîne a programmé plusieurs autres films cultes de Louis de Funès pour les jours qui viennent : attendez-vous à voir (ou à revoir) La Folie des grandeurs et Hibernatus. D'autres chaînes se sont arraché les droits de diffusion, à l'instar de M6, qui propose de visionner ou revisionner Le Gendarme de Saint-Tropez, le 6 avril 2020.

Un acteur dans la légende française

La Cinémathèque française souligne que la programmation devait corréler avec l'ouverture d'une grande exposition en hommage à Louis de Funès début avril. En effet, cela n'avait initialement rien à voir avec le confinement, néanmoins, Jean-Christophe Mikhaïloff de la Cinémathèque déclare "que dans l'esprit de programmateurs, revoir des Louis de Funès, c'est un peu des Madeleines de Proust". Il réchauffe les cœurs de bon nombre de personnes qui sont tombées sous le charme de ses mimiques, désormais devenues cultes.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.