Dans une décision rendue ce mardi, la justice a donné raison à 13 plaintes anti-Linky pour des cas d'électrosensibilité. Les compteurs devront donc être retirés pour des raisons de santé.
Linky dangereux ? La justice ordonne le retrait de 13 compteurs pour raisons médicalesAFP

Nouvelle victoire pour les anti-Linky. Le tribunal de grande instance de Tours a demandé, pour des raisons médicales, le retrait de 13 compteurs installés chez des particuliers annonce l’Agence France-Presse ce mardi 30 juillet. 

121 plaintes anti-Linky et 13 admises au terme du jugement

En amont de cette décision, 121 plaintes anti-Linky ont été déposées dans la région du Centre-Val de Loire. Le tribunal en a rejeté 108 au terme de trois jugements. 

Parmi les 13 plaintes qui ont abouti pour raisons médicales, l’AFP cite celui d’un enfant de sept ans habitant à Tours et souffrant d’un “état de fatigue chronique” et de “difficultés de sommeil” attestées par un certificat médical.  Le tribunal a admis que ces symptômes “pouvaient être en rapport avec le compteur Linky”. 

Électrosensibilité et principe de précaution 

Pour cet enfant, ainsi que pour les autres plaignants concernés par cette décision, la justice a demandé le retrait ou, selon les cas, la non-installation du compteur polémique et “la livraison d'électricité exempte de courant porteur en ligne”.

Arnaud Durand, leur avocat, a présenté les certificats médicaux des plaignants et a invoqué le principe de précaution, arguant un “dommage imminent” pour “des personnes qui ne pourront pas vivre chez elles”.

Enedis, l’opérateur chargé de la pose des compteurs Linky, a annoncé vouloir faire appel de cette décision. 

L’avocat, de son côté, a déclaré qu’il souhaitait saisir des tribunaux dans toute la France en vue de lutter contre l’installation du compteur. 

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Un incendie provoqué par un compteur Linky ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.