Suspecté d'être à l'origine d'un incendie. Des habitants d'Eu, en Seine-Maritime, accuse un compteur Linky d'un début de feu dans leur appartement.

Rumeurs d’espionnage, risques d’ondes cancérigènes… Les polémiques autour du compteur "intelligent" d’Enedis ne cessent de croître. Il pourrait être à présent à l’origine d’un début d’incendie. Selon le Courrier Picard, des habitants affirment qu’un feu aurait pris au niveau du tableau électrique ce vendredi 19 avril vers 14 heures, dans un appartement situé au deuxième étage d’une résidence du quartier Morris à Eu, en Seine-Maritime. Un compteur Linky y avait été récemment installé.

Si aucune victime n’est à déplorer, la famille n’a pas pu regagner son domicile avant mardi, qui devait être remis en état et nettoyé.

D’après un voisin, ce ne serait pas le compteur en lui-même mais son installation, bâclée et confiée à une société sous-traitante, qui pourrait expliquer cet incendie, rapidement maîtrisé par les pompiers.

Le tout nouveau compteur Linky aurait d’ailleurs "disjoncté plusieurs fois" le 17 avril, jour de sa mise en service, affirme-t-il. "Ça commençait à fondre derrière le compteur, un des fils électriques était noir", assure-t-il en pointant le "le laxisme d’Enedis".

"Ils ont été prévenus du premier incident. Personne n’est passé voir".

Inquiet, lui et d’autres résidents n’ayant pas encore de compteur Linky chez eux se renseignent sur l’éventualité de refuser son installation. Dans le cas contraire, il demande au moins que des vérifications systématiques soient effectuées.

La filiale d’EDF est-elle vraiment en cause ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.