Détournements de fonds, mensonges et manipulation... L'histoire d'amour de cet ancien préfet – qui vient d'ailleurs de démissionner – aurait pu faire l'objet d'un film.
L'histoire rocambolesque de cet ancien préfet prêt à tout pour sa maîtresseIstock

Une histoire d'amour qui lui aura - au moins - coûté sa carrière. Serge Morvan, 61 ans, était jusqu'il y a peu le préfet des Yvelines. En 2019, il a finalement dû démissionner pour "raisons personnelles", dévoile Le Parisien. Il faisait en fait l'objet d'une plainte pour "abus de faiblesse", mais aussi "violence, faux et usage de faux et escroquerie". C'est le conseil de son ancienne maîtresse qui l'a portée. Le sexagénaire devra se présenter au palais de Justice de Versailles le 7 décembre 2020, même s'il ne sera pas soumis à un procès à proprement parler, la sanction étant déjà décidée.

Le détail de l'histoire est rocambolesque, à dire le moins. Entre 2015 et 2018, Serge Morvan entretenait une liaison avec une autre femme que son épouse, toutes deux restées anonymes. S'il n'y a là rien d'illégal en soi, la plainte déposée par l'avocat de l'amante a donné lieu à l'ouverture d'une enquête, menée par l'office centrale de répression contre les violences aux personnes. Ce qu'ont trouvé les enquêteurs s'est avéré… Surprenant. 

La plaignante accuse Serge Morvan de manipulation

L'amante de Serge Morvan, qui ignorait visiblement tout de l'adultère dans lequel elle était impliquée, soutient qu'il lui a fait croire à un mariage imminent. Pourtant, l'ancien préfet vivait à l'époque à la préfecture… avec sa réelle épouse. Pour que le mensonge tienne debout, il falsifie alors des documents et produit de faux bans de mariage. La nuit de noce approchant, il est visiblement pris de panique et annule tout au dernier moment, indique Le Parisien. Il raconte alors avoir été promu auprès d'Emmanuel Macron et invoque des raisons de sécurité l'empêchant de se marier dans l'immédiat.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.