Selon l'Union européenne et le comité scientifique, les personnes "au-dessus de 65 ou de 70 ans" doivent rester confinées "plus longtemps". En voyant "monter le débat sur la situation de nos aînés", le chef de l'Etat a fait une mise au point, ce vendredi 17 avril.
 Les personnes âgées resteront-elles vraiment confinées après le 11 mai ? Macron a tranchéAFP

"Pour leur protection, nous demanderons aux personnes les plus vulnérables, aux personnes âgées, en situation de handicap sévère, aux personnes atteintes de maladies chroniques, de rester, même après le 11 mai, confinées, tout au moins dans un premier temps". Lors son allocution télévisuelle, le lundi 13 avril 2020 au soir, Emmanuel Macron tenait ses propos. Il n’avait cependant pas précisé si cette "demande" avait, tout comme le confinement actuel, un caractère obligatoire, ou si elle n’était qu'une préconisation.

Les 18 millions de personnes âgées ou fragiles concernées resteront-elles alors oui ou non confinées après le 11 mai ? Elles n’y seront pas contraintes. En voyant "monter le débat sur la situation de nos aînés", l’Elysée a indiqué ce vendredi 17 avril au soir dans un communiqué que le président de la République souhaité clarifier la situation.

Emmanuel Macron "ne souhaite pas de discrimination" des personnes âgées dans le cadre du déconfinement progressif prévu pour l’heure après le 11 mai. Il "en appellera (donc) à la responsabilité individuelle".

[node:covid-19-france]

Déconfinement des aînés : une décision qui va à l’encontre des conseils de l’UE et du Comité scientifique

Mercredi 15 avril 2020, le professeur Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique, déclarait : "Pour les personnes d'un certain âge, de 65 ou 70 ans, (...) on continuera le confinement", rapporte franceinfo.

L’Union européenne partage aussi cette idée. Selon elle, les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques devront être protégées "plus longtemps". Cette obligation est désormais écartée par Emmanuel Macron. Il en a expliqué les raisons ce vendredi matin, lors d’une réunion interne à l’Elysée.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.