Comme Emmanuel Macron l'a indiqué, le 19 mai devrait marquer en grande partie la réouverture du pays. Attention tout de même à ne pas se réjouir trop vite. Dans certains territoires, il faudra peut-être se montrer encore plus patient.
Déconfinement : les départements où il pourrait être repoussé

Le diaporama indique tous les départements de France métropolitaine où le taux d'incidence dépasse les 400 cas pour 100 000 habitants à la date du 26 avril 2021. Sources : Géodes/Santé Publique France et Covid Tracker

Peu à peu, le processus de déconfinement se précise enfin. Dans la presse régionale de ce 30 avril, Emmanuel Macron a fixé le cap des prochaines semaines à venir. Il faut notamment retenir quelques dates très importantes. 

Parmi elles, le 3 mai marque la suppression des limites de déplacement. Ce sera donc également la fin de l'attestation en journée. Le 19 mai signifiera, lui, une étape encore plus importante dans le "retour à la vie d'avant". 

C'est durant cette journée que pourront rouvrir "les commerces (dit non essentiels),  les musées, les cinémas, les théâtres et salles avec public assis", précise Le Parisien. C'est également à cette date que débutera le processus de reprise d'activité des bars et restaurants. Dans un premier temps, seules les terrasses seront accessibles à la clientèle. 

Voilà quelques nouvelles qui devraient déjà vous satisfaire. Ne vous réjouissez tout de même pas trop vite. Les promesses du chef de l'État pourraient bien être "soumises à conditions". Tout comme face aux offres commerciales trop alléchantes, il faut se méfier des détails. 

Dans les départements où la situation sanitaire restera critique, il faudra sans doute attendre encore un peu

Les autorités se préparent en effet à toutes éventualités. Parmi elles, la possibilité d'une nouvelle flambée épidémique. La réouverture se fera donc à l'échelle nationale "sauf situation sanitaire départementale trop dégradée", avertit l'Élysée, auprès du Progrès

Les territoires, où les indicateurs épidémiques restent très élevés, pourraient donc attendre encore un peu avant d'être déconfinés. Selon le quotidien rhônalpin, le taux d'incidence pourrait se voir fixer un seuil à ne surtout pas dépasser. Les départements, où 400 malades sont répertoriés pour 100 000 habitants, feraient alors l'objet de mesures spéciales. Dans ces zones, les magasins dits non-essentiels, les terrasses et autres lieux accueillant du public ne rouvriraient alors pas à la mi-mai. Il faudrait attendre une baisse de nombre de cas durant quelques semaines supplémentaires.    

Quels sont les départements où le déconfinement pourrait être repoussé ? Réponse dans notre diaporama ci-dessus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.