Chroniqueuse télé et journaliste radio, la journaliste de 37 ans vient d'officialiser sa grossesse, après que Nathalie Kosciusko-Morizet l'eut dévoilée malencontreusement à la radio.

L'information avait été dévoilée par Nathalie Kosciusko-Morizet la semaine dernière, mais elle attendait confirmation. C'est chose faite mercredi sur Europe 1, puisque Léa Salamé a confirmé qu'elle était bien enceinte. Son compagnon actuel serait Raphaël Glucksmann, fils du philosophe André Glucksmann, décédé cette année. Selon Gala, c'est lors d'une émission exceptionnelle d'On n'est pas couché, le 14 novembre 2015, que le couple s'est rencontré. 

Une ascension fulgurante

En quelques années seulement, cette jolie brune qui a fui le Liban lorsqu’elle était encore enfant a réussi à se faire un nom en France. Il faut dire qu’en à peine dix ans, la jeune femme est apparue sur le plateau de nombreuses émissions télé. En effet, après avoir faits ses débuts sur LCP/Public Sénat en 2004, puis sur France 24 de 2006 à 2010, elle a ensuite rejoint iTélé où elle a notamment présenté les émissions "Elysée 2012" et "On ne va pas se mentir", et arbitré les débat entre Eric Zemmour et Nicolas Domenach dans "Ca se dispute".

Elle a ensuite pris la succession de Natacha Polony dans "On n’est pas couché" (ONPC) sur France 2 en 2014. Là, la journaliste s’est illustrée à plusieurs reprises par ses chroniques mordantes. On se souvient notamment de son clash avec Eric Zemmour au moment de la sortie de son livre Le suicide français, ou encore de celui avec Hervé Falciani à propos de l’affaire Swissleaks. Finalement, Léa Salamé a quitté l'année dernière son poste à ONPC pour animer l'"Emission politique" et "Stupéfiant !" sur France 2.

"Une vraie et très grande journaliste"

Publicité
Depuis fin août 2014, elle mène chaque matin une interview dans la matinale de Patrick Cohen. Un jeu de questions-réponses en direct qui dure entre 7 et 9 minutes. "L’invité du 7h50" est l’une des interviews les plus écoutées de France avec près de 2 millions d'auditeurs chaque jour. "En rejoignant à la rentrée 2014 la matinale de France Inter, Léa Salamé a révélé une nouvelle facette de son talent journalistique dans un exercice inédit pour elle : l'art de l'entretien, lors d'une interview quotidienne en direct, de 7 à 9 minutes", a d’ailleurs souligné Jean-Noël Jeanneney, ancien PDG de Radio France et président du jury. "En une saison, son entretien du 7h50 a devancé tous les concurrents. Rapide, tenace, efficace, Léa Salamé sait aussi surprendre, séduire, dérouter. Elle dépote. Une vraie et très grande journaliste", s’est quant à elle réjouie Laurence Bloch, la directrice de France Inter, rapporte La Parisienne.

En vidéo sur le même thèmeLe clash entre Léa Salamé et Eric Zemmour sur le plateau d'"On n'est pas couché"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité