Le retour de la chaleur rime avec climatiseur. Des sites proposent des ventilateurs "révolutionnaires" qui ne le sont en réalité... pas du tout. Ne vous faîtes pas duper !

Avec la canicule, les arnaques fleurissent. Une publicité mettant en avant les mérites d'un climatiseur vendu à prix cassé, en fait partie. En effet, certains sites prolifèrent et escroquent des milliers de personnes cherchant une solution face aux fortes chaleurs installées en France, depuis quelques mois.

Des publicités sur Facebook, dans les recherches Google, mais aussi sur des services comme Outbrain ou Taboola et même, sur les sites de la plupart des médias dont Le Monde,  ont fait leur apparition pour vendre ce ventilateur.

Climatiseur, une arnaque de l’été : le fameux "cube bleu"

Ce cube bleu, alternativement nommé "Airfreeze", "Fresh Air", ou encore "Cooler pure air" est décrit comme le "climatiseur que les Français s'arrachent." Il est censé être "équipé des dernières technologies issues de la recherche climatique." Les annonces vont jusqu'à affirmer que "la plupart des climatiseurs déjà existants sur le marché sont dix fois plus gros et jusqu'à huit fois plus chers, pour une performance moins bonne", rapporte Le Monde.

Un descriptif qui a fait écho chez plusieurs consommateurs. Lesquels ont succombé à ce climatiseur "performant".

Pourtant, ce produit n'est pas considéré comme un climatiseur par l'UFC-Que choisir. L'association de consommateurs, qui a testé le produit en 2018, affirme que son "flux d'air s'estompe dès 70 cm" et que le matériel présente des fuites. De plus, ce cube est très bruyant en fonctionnement : "jusqu’à 70 dB en vitesse maximale. Lorsqu’il fonctionne, l’appareil fait passer l’air à travers un filtre imbibé de l’eau du réservoir.", confirme la page associative.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.