Ces deux trentenaires ont décidé de pimenter leur vie intime. Ils se sont donc rendus, aux yeux de tous, sur le balcon de leur résidence de vacance... Et regrettent probablement leur choix dorénavant.
IllustrationIstock

Ils se sont envoyés en l'air. Littéralement. Ces deux trentenaires, qui avaient choisi de partir en vacances au Cannet (Alpes-Maritimes, Provence-Alpes-Côte d'Azur), ont finalement atterri à l’hôpital régional Simone Veil. Respectivement âgés de 32 et 28 ans, ils ont tous deux chuté du balcon de leur villa, rapporte le journal local France Bleu Alpes-Maritimes.

Cette dangereuse chute, qui aurait pu les tuer, survient après un événement des plus surprenants : les deux amants seraient "passés par dessus la rambarde durant le coït", écrivent en effet nos confrères de France Bleu. Après avoir ainsi tenté de "pimenter leur relation amoureuse" en s'adonnant aux plaisirs de la chair en public et en pleine journée, ils sont malheureusement tombé de 3 mètres 50, précise le site d'informations spécialisé dans les faits divers, faitsdivers.org.

Ils tombent d'un balcon pendant l'amour : l'homme est entre la vie et la mort

L'homme, un britannique, est le plus blessé des deux amants. Il est tombé la tête la première au sol et serait actuellement entre la vie et la mort, indique France Bleu. Sa compagne, d'origine canadienne, serait quant à elle "grièvement blessée", poursuit faitsdivers.org.

C'est à un voisin qu'ils doivent leur survie : cette tierce personne, témoin oculaire a assisté à l'intégralité de la scène depuis son balcon. Il a alerté les secours et les agents de polices ont recueilli son témoignage.

Ce n'est pas la première fois que des couples se mettent en danger – et menacent la vie d'autrui – pour profiter d'une expérience sexuelle différente. En novembre 2018, par exemple, deux amoureux avaient été interpellés par les forces de l'ordre après avoir un grillé un feu rouge "sans aucune hésitation", affirme BFM TV.

Le conducteur, un homme de 31 ans "était en plein acte sexuel avec sa compagne tout en circulant". Sa partenaire le chevauchant, il "n'avait pas vu" le feu rouge, ont expliqué les policiers. Une attitude "éminemment" dangereuse puisque, poursuivent les agents, "il y a un court moment où on peut s'attendre à ce que le conducteur perde sa lucidité".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.