En associant les adjectifs les plus souvent tapés sur le célèbre moteur de recherche à certaines régions, Francetv Info a dressé la carte des clichés régionaux.

© Francetv Info

C’est une manière plutôt décalée de parler des élections régionales qui auront lieu les 6 et 13 décembre. Celle des clichés associés aux habitants des régions françaises… selon Google.

Pour réaliser cette carte des préjugés, Francetv Infos’est basé sur les adjectifs les plus souvent tapés par les internautes dans leur moteur de recherche à propos des habitants de la région concernée. "Lorsque l'on commence à saisir des mots dans le moteur de recherche, Google fait plusieurs suggestions automatiques, basées sur les recherches les plus fréquentes.", explique le site.

A lire aussiPauvreté : Les dix clichés les plus fréquents chez les Français

Publicité
La France "raciste" et les Toulousains "sympas"

Et sur la carte de France des préjugés régionaux (les régions Centre et Bourgogne exceptées), il y a de tout, surtout du mauvais. Ainsi des Alsaciens jugés "froids", "Allemands" ou encore "fiers" ; ou des Nordistes qui seraient, au choix : "moches", "racistes", et "consanguins". Les Franciliens sont, comme à l’accoutumée, jugés "détestables" et "arrogants". Le seul adjectif mélioratif est celui de "sympas" attribué aux habitants autour de la ville de Toulouse.

Le qualificatif qui revient le plus souvent est celui de "raciste" ; s’il on en croit cette carte des préjugés, toute la France, ou presque, est raciste : les Nordistes, les Bretons, les Pyrénéens, les Sudistes ou encore les habitants de la région Rhône-Alpes-Auvergne.

Vidéo sur le même thème : Dialogue inter-religieux : ils se battent tous les jours contre les préjugés

mots-clés : Google

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité