L'énigme vient d'être résolue. Le corps démembré, découvert le dimanche 15 septembre 2019 dans un fossé de la commune de Charrette en Isère, a été identifié. Il s'agit de Vittorio Baruffo, un italien de 44 ans porté disparu depuis le 9 juillet dernier.
IllustrationAFP

Le corps démembré et dissimulé dans une bâche vient d’être identifié. Il avait été découvert dimanche 15 septembre 2019 au soir dans un fossé de la ville de Charrette (Isère). D’après les informations obtenues par le Dauphiné Libéré, il s’agit de Vittorio Barruffo, un Italien de 44 ans recherché depuis le 9 juillet dernier. L’homme s’était volatilisé de Montalieu-Vercieu, à quelques kilomètres du lieu de découverte du corps en Nord-Isère.

Ce sont les comparatifs d’ADN pratiqués par les experts de la gendarmerie qui ont permis l’identification du cadavre.Comme le rapporte France 3, "l'autopsie et les examens dentaires réalisés ont permis de découvrir l'identité" de la victime, a annoncé le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant, ce jeudi 19 septembre.

L’autopsie a également permis d’établir des "lésions osseuses crâniennes causées par un instrument contondant qui pourraient être à l’origine du décès par lésions neurologiques graves et/ou hémorragie", précise le procureur.

Il a par ailleurs indiqué qu'un juge d'instruction a été saisi dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire pour assassinat, ce vendredi 20 septembre au matin à Grenoble.

L'enquête avait précédemment été confiée au parquet de Bourgoin-Jallieu, qui s'est dessaisi au profit de celui de Grenoble.

Les circonstances du décès doivent être clarifiées

La dépouille du quadragénaire, amputé des quatre membres, avait été retrouvée par un chasseur."On n'est pas habitué à faire ce genre de découverte. Charrette est un des villages du Nord-Isère où il y a le moins de délinquance", avait assuré le maire du village de 472 habitants depuis 2014, Hervé Courtejaire.

La Section de recherches de Grenoble est en charge des investigations. Elle doit encore clarifier les circonstances du décès par le biais d’analyses complémentaires.

Vidéo : Disparue il y a 18 ans, la police vient de retrouver son corps

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.