L'humoriste confie dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD) avoir refusé un poste de secrétaire d'État.
AFP

Jamel Debbouze : "J'ai récemment décliné un poste de secrétaire d'État"

Jamel Debbouze aurait-il pu apparaître sur une photo officielle du gouvernement d'Édouard Philippe ? C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre dans une interview accordée au Journal du dimanche (JDD) publié ce dimanche 29 juillet : "J'ai récemment décliné un poste de secrétaire d'État". Mais l'homme de 43 ans, actuellement en tournée pour son dernier one-man-show "Maintenant ou Jamel", explique avoir d'autres projets en tête.

Le mari de la journaliste Mélissa Theuriau n'a pas donné plus d'informations sur le poste en question. "Si je vous en dis plus, on ne retiendra que ça", s'est-il justifié auprès de l'hebdomadaire avant d'ajouter, non sans ironie, qu'il faisait déjà "le boulot des ministères de la Culture, de la Jeunesse et du Travail". L'homme d'affaires est en effet pris par de nombreuses activités, dont le Jamel Comedy club, un tremplin pour les humoristes en herbe.

Jamel Debbouze : "Je m’y ennuierais à mourir"

Mais Jamel Debbouze pourrait-il un jour accepter un poste de politique si son emploi du temps le permettait ? "Ce n’est évidemment pas mon métier, parce que je m’y ennuierais à mourir, parce que c’est là où je serais le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué", avait-il répondu en octobre 2017, affirmant déjà avoir refusé un poste au gouvernement, sans préciser le nom du président en question ou la date. Contrairement à l'escrimeuse Laura Flessel, qui a accepté le poste de ministre des Sports, Jamel Debbouze ne semble pas prêt à se reconvertir en politique. Lui se dit épanoui sur les planches des théâtres ou devant les caméras, à faire le show.

A voir en vidéo - Les secrets du business florissant de Jamel Debbouze

 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.