INTERVIEW. Le printemps arrive et avec lui les frelons asiatiques. Que faut-il faire si l'on remarque un nid, chez soi, dans les prochaines semaines ? On fait le point avec Vincent Alesi, phytopathologiste.
Frelons asiatiques : comment peut-on les repousser de chez soi ?Istock

Il est bientôt de retour. Le frelon asiatique est devenu la bête noire des abeilles et des Français en seulement quelques années. Apparu dans l'Hexagone en 2005, il est désormais présent dans tous les départements de France métropolitaine, excepté la région Corse. Chaque année, aux mois de mars et d'avril, ce sont les mêmes questions pour les Français qui ont un jardin : comment s’en protéger et épargner les abeilles qui viennent butiner chez moi ?

Frelons asiatiques : "Sa piqûre n'est pas plus dangereuse que celle de l'abeille ou de la guêpe"

Le frelon asiatique est considéré depuis 2016 comme une espèce exotique envahissante et préoccupante. Il y a néanmoins quelques petites choses que vous pouvez faire, à votre échelle, pour protéger les abeilles de ce redoutable ennemi. On fait le point avec Vincent Alesi, phytopathologiste chez FREDON Ile de France. Il anime également le plan d’action régional d'Ile-de-France contre les frelons asiatiques.

Comment reconnaît-on un nid de frelons asiatiques ?

Vincent Alesi. La première différence, avec son cousin le frelon européen, se voit dans l’entrée du nid. Chez le frelon asiatique elle va être latérale, alors que chez le frelon européen elle est sur le bas du nid. La taille peut être un bon indicateur, mais elle change au cours de la saison : à la fin, un nid peut atteindre 80 centimètres de haut chez le frelon asiatique, mais ne dépassera jamais les 50 ou 60 centimètres de diamètre chez le frelon européen. Il faut aussi faire attention à la localisation du nid, car à la fin de la saison, celui du frelon asiatique sera à la cime des arbres, alors que celui du frelon européen est plutôt à la souche. En ce qui concerne la couleur, elle est assez similaire, les deux peuvent être gris, marrons ou beiges.

Quel est le danger du frelon asiatique pour l’homme ?

Vincent Alesi. Si on se retrouve nez à nez avec un nid, qu’on n'a pas vu par exemple en coupant une haie, le plus grand danger reste l’attaque. Si on ne s’approche pas à moins de dix mètres d’un nid, il n’y a aucun risque, les frelons ne vont pas venir nous attaquer et la piqûre d’un frelon n’est pas plus dangereuse que celle d’une abeille ou d’une guêpe.

Le vrai risque est pour la biodiversité, parce qu’ils s’attaquent aux polinisateurs. Les larves ont besoin de protéines, donc les frelons adultes ont pour mission principale de chasser, de récupérer des insectes, d’en faire des espèces de petites boulettes de viande pour les donner aux larves. Au fil des saisons il y a de plus en plus de larves, donc le besoin en insectes est de plus en plus grand…

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.