Depuis le début de l'année, les plaintes se multiplient. De nombreuses personnes sont victimes de démarchages menés par de faux agents EDF. 
IllustrationIstock

Faux agents EDF : ils prétextent une vérification du compteur pour vous voler

A Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), il y a quelques semaines, six enquêtes ont été ouvertes en une semaine, selon Le Télégramme. Un individu qui se faisait passer pour un agent EDF se serait introduit dans trois foyers différents. Une fois à l’intérieur du domicile, l’escroc s'emparait de biens de valeurs, de coupures d’argent, et même de codes confidentiels.

En mai dernier, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) une octogénaire a fait les frais d’une arnaque similaire.

En début de journée, deux hommes d’une trentaine d’années se sont présentés chez elle en tant qu’agents EDF. D’après le site actu.fr, après leur fausse intervention, les deux hommes ont demandé 20 euros à la victime. La femme de 87 ans est allé chercher la somme dans un pot, où elle cache ses économies. L’un des deux hommes distrayait la senior pendant que l’autre vidait le reste du pot. En tout, ils se sont envolés avec 300 euros. Soit toutes les économies de la victime !

A lire aussi : Arnaques aux impôts, chantage coquin… Les plus folles escroqueries de la rentrée

Faux techniciens : "je pense qu’ils voulaient mes coordonnées bancaires"

Au mois de juillet dernier, dans le Tarn, une femme a failli se faire avoir par un soi-disant démarcheur du fournisseur de gaz. A 18h30, Marie, une habitante de Saint-Juéry a vu débarquer un jeune homme portant un sac en bandoulière Engie et un badge devant sa porte. "Il m’a demandé si j’avais bien changé de fournisseur et m’a indiqué que je n’avais pas renvoyé un coupon que j’aurais reçu en novembre dernier", explique-t-elle à La Dépêche.

"Cet homme m’a aussi expliqué que la société avait tenté de me joindre par téléphone à plusieurs reprises". Méfiante, Marie demande à ce démarcheur à quel numéro la société a tenté de la contacter. "Il m’a donné un numéro qui commençait par 05.62, ce qui correspond à Toulouse et pas au Tarn." Elle poursuit : "J’ai tout de suite senti l’arnaque et menacé d’appeler la police".

C’est alors qu’un deuxième individu s’approche du domicile de Marie. Il se fait, lui aussi, passer pour un agent Engie. La femme demande alors aux jeunes gens qui ils recherchent. "Ils ont reculé pour regarder sur la boîte aux lettres. Mais comme il y avait quatre noms différents inscrits dessus, ils n’ont pas été capables de donner mon nom. Ils ont dit qu’ils s’en allaient", précise-t-elle au journal.

Marie a immédiatement contacté la police et la mairie. Elle a également alerté son entourage sur Facebook. "Je pense qu’ils voulaient mes coordonnées bancaires ou bien un chèque" assure-t-elle. "À aucun moment, les deux hommes n’ont eu l’air affolés ou inquiets", souligne-t-elle.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Crash for cash cette inquiétante arnaque qui se répand

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.