Fortement impacté par la crise sanitaire de Covid-19, le groupe EDF engage un plan économique appelé "plan mimosa", révèle Le Monde. Il vise à combler un déficit se situant entre 2 et 3 milliards d'euros.
Plan mimosa : EDF cherche à combler les pertes liées à la crise sanitaireAFP

Après le lourd impact financier du Covid-19, le groupe EDF élabore un plan d'économies. Baptisé "plan mimosa", ce projet aura pour objectif de combler une perte s'élevant entre 2 et 3 milliards d'euros. Selon les information du quotidien Le Monde, les détails de ce plan de relance seront donnés fin juillet. Toutefois, quelques mesures sont déjà évoquées : cessions d'actifs importants, gel des embauches et des investissements… Un responsable d'une filiale importante confie que la direction les a également sommé de présenter de nouveaux budgets, revus à la baisse : "On nous a demandé de faire remonter toutes les possibilités d'économies", confirme-t-il. 

Plan mimosa : aucun grand projet ne sera abandonné

Jean-Bernard Lévy, PDG du plus grand producteur d'électricité d'Europe, est formel : les réductions budgétaires se feront sur ce qui n'est pas indispensable. Les grands projets, eux, sont maintenus.  "Tout en réduisant certaines dépenses, nous n'abandonnons aucun de nos grands projets. Nous ne renoncerons à rien d'essentiel, mais, dans quelques cas, nous retarderons certaines dépenses, nous étudierons certains actifs du groupe si c'est nécessaire, et nous serons très attentifs à ce qui n'est pas immédiatement indispensable", déclare-t-il.

Parmi ces grands projets, on trouve la prolongation de la durée de vie des réacteurs nucléaires, la construction de réacteurs pressurisés européens dans la Manche et en Angleterre, l'investissement dans les énergies renouvelables… Si les domaines du nucléaire et des énergies renouvelables semblent intouchables, sur quoi seront faites les économies ? Le quotidien évoque, par exemple, la cession d'Edison, filiale italienne d'EDF, ou encore celle des parts du distributeur Enedis à la Caisse des dépôts. L'entreprise était déjà endettée de 41 milliards d'euros fin 2019, son bilan pourrait s'alourdir jusqu'à 50 milliards d'euros d'ici 2022 si rien n'est fait.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : EDF : comment réagir en cas d'arnaque ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.