Le village de Cagnac-les-Mines a été passé au peigne fin pour tenter de retrouver Delphine Jubillar, disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Les enquêteurs sont ralentis par les terrains de la région, qui regorgent de puits, cavités et autres recoins difficiles d'accès. Détails.
Delphine Jubillar : titreAFP
Sommaire

Où est Delphine Jubillar ? Depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020, la même question revient en boucle. Cette mère de famille, âgée d'une trentaine d'années, s'est volatilisée dans le plus grand mystère. Dans le petit village de Cagnac-les-Mines (Tarn), les interrogations se multiplient : que lui est-il arrivé ? Très attachée à ses enfants, en instance de divorce, sur le point de commencer une nouvelle vie... Rien ne laisse présager que l'infirmière ait souhaité disparaître d'elle-même. Rapidement, les enquêteurs ont délaissé l'hypothèse d'un départ volontaire au profit de la piste criminelle.

Après plusieurs mois, les gendarmes chargés de l'affaire ont élaboré un scénario du soir de la disparition. Selon eux, Delphine Jubillar aurait pu se disputer avec son mari Cédric aux alentours de 23 heures, au sujet de la relation amoureuse qu'elle entretenait avec un homme marié de Montauban. En effet, l'infirmière avait rencontré ce trentenaire en ligne, et envisageait de refaire sa vie avec lui. Son époux aurait-il découvert cette liaison le soir du 15 décembre ? Dès les premières heures de l'enquête, la thèse immédiatement envisagée fut celle d'un "féminicide commis par un mari qui n’aurait pas supporté l’idée d’être abandonné par sa femme et de se retrouver seul, dans une maison dont il était incapable de payer les traites", écrit Le Parisien. En juin 2021, le mari de Delphine Jubillar est finalement mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint. Présumé innocent, il continue de nier avoir une quelconque responsabilité dans la disparition de la mère de ses enfants.

Delphine Jubillar : Cagnac-les-Mines, une ville aux recoins escarpés

De leur côté, les proches de la disparue continuent de cultiver l'espoir de la retrouver un jour. Selon les informations de La Dépêche, des amies et des voisines de Delphine Jubillar organisent très régulièrement des battues citoyennes, à la recherche du moindre indice. Et ce, même dix mois après la disparition de la trentenaire. Seulement voilà : la région est connue pour ses recoins escarpés, ses forêts impénétrables et ses chemins difficiles d'accès. 

À l'époque de la révolution industrielle, la commune était connue pour son importante extraction minière, qui s'élevait à "plusieurs milliers de tonnes de charbon" chaque année, d'après le quotidien régional. Une activité qui a contribué à former des terrains troués, des mines, des puits. Un élément qui rend plus difficile encore la recherche de personnes disparues. Dernièrement, des puits alentours ont fait l'objet de recherches discrètes...

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.