Le ministre de la Santé a annoncé être favorable à un déconfinement territorialisé, adapté à la situation sanitaire de chaque département. Quels sont les départements où la tension hospitalière est particulièrement inquiétante ? Découvrez-le dans notre diaporama.
Déconfinement territorialisé : quels sont les départements en mauvaise posture ?

Se dirige-t-on vers un déconfinement territorialisé ?  Depuis le mois de mars, le gouvernement semble avoir opté pour une stratégie plus locale de lutte contre le Covid-19. Pour endiguer au mieux l'épidémie, l'exécutif a décidé d'agir en fonction de la situation sanitaire dans chaque département. Pour cette raison, certains territoires comme les Alpes-Maritimes ou la région francilienne ont été confinés bien avant le reste de l'Hexagone. 

Le ministre des Solidarités et de la Santé, cité par Le Télégramme, serait "ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage". Olivier Véran a confié au quotidien être "ni optimiste, ni pessimiste" vis-à-vis de la situation sanitaire, mais "rigoureux". "Depuis cinq jours, nous amorçons une décroissance de l’épidémie. Il y a moins de nouveaux cas au quotidien : on était monté à 40 000, on est aujourd’hui aux alentours de 33 000 cas chaque jour en moyenne", explique-t-il. Pour en revenir à la levée localisée des restrictions sanitaires, le ministre souligne l'importance de "regarder la situation épidémique dans chaque territoire".

Quels sont les départements où la tension hospitalière explose ?

Ainsi, le neurologue explique que l'indicateur scruté sera "la situation hospitalière et, de façon générale, le niveau de saturation des hôpitaux en France". Alors, quels seraient les départements contraints de retarder leur déconfinement ? Si l'on se fie à la tension hospitalière de chaque département, 19 inquiètent particulièrement, affichant un pourcentage supérieur à 150... Et pouvant grimper à 200, voire 300 ! Découvrez les territoires concernés dans notre diaporama.  Pour effectuer cette sélection, Planet s'est basé sur les données de Covid Tracker qui définit la tension hospitalière ainsi : "Si supérieur à 100%, alors les patients Covid-19 occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie". 

Aisne

1/19
Aisne

Dans l'Aisne (02), la tension hospitalière est de 176%. Cela signifie que les patients Covid-19 y occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie. Ces données, fournies par Covid Tracker, datent du 18 avril 2021. 

Aube

2/19
Aube

Dans l'Aube (10), la tension hospitalière est de 167%. Cela signifie que les patients Covid-19 y occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie. Ces données, fournies par Covid Tracker, datent du 18 avril 2021. 

Creuse

3/19
Creuse

Dans la Creuse (23), la tension hospitalière est de 163%. Cela signifie que les patients Covid-19 y occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie. Ces données, fournies par Covid Tracker, datent du 18 avril 2021. 

Deux-Sèvres

4/19
Deux-Sèvres

Dans les Deux-Sèvres (79), la tension hospitalière est de 213%. Cela signifie que les patients Covid-19 y occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie. Ces données, fournies par Covid Tracker, datent du 18 avril 2021. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.