Les Français sont autorisés à se retrouver pour les fêtes de fin d'année. Voici, selon un expert, les trois évolutions possibles de l'épidémie de coronavirus.
Covid-19 : les trois scénarios après NoëlIstock

Petit à petit, l'épidémie de Covid-19 recule en France. Pour autant, elle est loin d'être derrière nous. D'après les données de l'Agence nationale de santé publique, 14 064 nouveaux cas de coronavirus et 313 décès ont été enregistrés pour la journée du 2 décembre 2020. Ces chiffres sont encore bien au-dessus des objectifs fixés par Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution télévisée. Même constat si l'on regarde du côté des réanimations. À ce jour, 3 478 patients Covid sont hospitalisés dans ces services destinés aux malades les plus graves. Pour rappel, l'objectif du gouvernement est d'arriver en dessous des 5 000 cas quotidiens et des 3 000 patients en réanimation d'ici le 15 décembre 2020, date provisoire du déconfinement

À l'approche des fêtes, l'exécutif a confirmé que les Françaises et Français seront autorisés à circuler librement pour se retrouver aux réveillons de Noël et au Nouvel An. À l'exception de ces deux dates, un couvre-feu sera instauré sur l'ensemble du territoire dès que le confinement sera levé. La prochaine étape de ce déconfinement progressif devrait ensuite avoir lieu le 20 janvier 2021, date à laquelle les restaurants espèrent rouvrir leurs portes. Mais les fêtes de fin d'année ne risquent-elles pas de provoquer une troisième vague de Covid-19 ? C'est, en tout cas, l'un des trois scénarios possibles abordés par Pascal Crépey dans les colonnes du Parisien. Voici la première possibilité évoquée par l'enseignant chercheur en épidémiologie.

Covid-19 après Noël : vers un retour des restrictions dès le 20 janvier ? 

Le spécialiste s'inquiète d'un relâchement des Français à la fin du confinement, à l'image de l'été 2020. Retour des grands rassemblements, repas de famille, attroupements dans les magasins… Si l'épidémie évolue dans le mauvais sens, le chef de l'État pourrait de nouveau prendre la parole dès le 20 janvier 2020. Maintien des restrictions, voire annonce de nouvelles interdictions… C'est une théorie possible. 

Fort heureusement, Pascal Crépey évoque également d'autres scénarios plus optimistes. Le suivent évoque une possible "maîtrise" de l'épidémie. 

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.