Nouveau variant, diminution progressive de la maladie… Le Conseil international des sciences a publié récemment un rapport sur l'avenir de la pandémie. Voici les pistes émises pour les cinq ans à venir.
Covid-19 : les meilleurs et les pires scénarios des scientifiques jusqu’à 2027IllustrationIstock
Sommaire

La pandémie est-elle enfin derrière nous, ou doit-on encore s’attendre au pire ? Les scénarios de sortie de crise semblent se dessiner, mais le Covid-19 n’est pas battu pour autant. L’arrivée de nouveaux variants plus contagieux et plus virulents pourrait faite basculer de nouveau la situation sanitaire. Le Conseil international des sciences a d’ailleurs publiait récemment un rapport sur l’avenir de la pandémie, dont Numerama se fait l’écho. Les scientifiques à l'origine de cette étude, spécialisés en santé publique ou en virologie, ont dressé trois pistes plausibles jusqu’en 2027 : une prévision pessimiste, une mitigée et une optimiste. Les voici en détail.

Covid-19 : le pire scénario d’ici 2027

"Missed Recovery", est la prévision la plus pessimiste. D’après les scientifiques, les tensions politiques pourraient avoir raison de la bonne gestion de la crise sanitaire. Ils imaginent ainsi que les réfractaires aux idéologies politiques pourraient refuser la vaccination anti-Covid. Moins de 60% de la population mondiale serait alors vaccinée efficacement contre le virus, durant les 5 prochaines années.

Dans le même temps, de nouveaux variants continueraient d’apparaître. La circulation du Covid-19 serait alors très dense.

Selon l’OMS, "s'efforcer de vacciner 70% de la population de chaque pays reste essentiel pour maîtriser la pandémie, la priorité étant donné aux agents de santé, aux personnes âgées et aux autres groupes à risque". D’après Maria Van Kerkhove, épidémiologiste au sein de l’organisation, a l’heure actuelle "le virus a encore beaucoup d'énergie".

Quelle est la seconde piste qu’ils prédisent ?

Covid-19 : le scénario mitigé

La deuxième piste, plus modérée, a été nommé "Continuity". Ici, les auteurs du rapport n’envisagent ni amélioration ni dégradation dans la gestion mondiale de la crise sanitaire.

Ils misent ainsi sur la temporisation. Dans la situation où les pays à faible revenu auraient le plus bas taux de vaccination, en cas de rebond épidémiques, des mesures restrictives pourraient être prises. Le virus deviendrait alors endémique et les vaccins devraient faire l’objet d’une mise à jour régulière, afin de lutter efficacement contre les différents variants.

Quid du meilleur scénario ?

Covid-19 : la piste la plus optimiste

Le meilleur scénario est nommé "Collaboration Plus". Ici, le Covid-19 s’affaiblirait notamment grâce à la forte couverture vaccinale de la population. D’après les scientifiques, plus de 70% des personnes dans le monde auront, d’ici 2027, reçu au moins une dose d’un vaccin efficace. Cela permettrait une haute protection contre le Covid à l’échelle internationale.

Des potentiels confinements et autres restrictions pourront alors être évités. Pour cela la surveillance des données épidémiologiques est nécessaire, estime l’OMS.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.