Bien que le gouvernement ait noté une légère décrue de l'épidémie ces derniers jours, la circulation du virus reste importante. Quelques départements, qui affichent des indicateurs encourageants, laissent entrevoir l'espoir d'une amélioration de la situation sanitaire au mois de septembre.
Covid-19 : les départements où les indicateurs sont tous à la baisse

La quatrième vague de l’épidémie continue de gagner du terrain en France. D’après les données de l'Agence nationale de santé publique, près de 24 000 nouveaux cas et 93 décès ont été enregistrés en 24 heures le mercredi 25 août. Actuellement, on compte 11 171 hospitalisations liées au Covid-19, dont plus de 2 000 en soins critiques. Au micro de BFMTV, le porte-parole du gouvernement a noté un léger recul épidémique ces derniers jours. "Il y a une légère décrue, mais ça n'est pas la marée basse”, a souligné Gabriel Attal. 

“Nous pourrions avoir atteint le pic des réanimations dans quelques jours”

De son côté, le ministre des Solidarités et de la Santé a évoqué un éventuel pic épidémique dans les prochains jours. “Nous pourrions avoir atteint le pic de réanimations dans quelques jours, et qu’ensuite, on pourrait avoir une stabilisation des entrées et sorties en réanimation”. Olivier Véran a également indiqué que la France avait, selon lui, "les moyens de ne pas reconfiner”. Certains départements sont-ils mieux lotis que d’autres ? Dans notre diaporama, découvrez les départements où les indicateurs sont à la baisse. Pour effectuer cette sélection, Planet se base sur les données de Covid Tracker qui recense les territoires où les cas et les admissions à l’hôpital sont en baisse. 

Des modélisations publiées le 23 août par l’Institut Pasteur laissent entrevoir un scénario plutôt optimiste pour les semaines à venir. D’après Ouest-France, l’institut s’attend à une baisse des hospitalisations et des admissions en soins critiques dès la première semaine du mois de septembre. Outre-mer, la situation pourrait demeurer préoccupante malgré les restrictions actuellement en cours. “L’évolution des besoins hospitaliers en Guyane ne s’oriente pas vers une amélioration”, note le quotidien régional. Même chose pour la Martinique et la Guadeloupe, où les soins critiques seront encore fortement occupés par les patients Covid. 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.