Covid-19 : les départements où le nombre de cas positifs chez les jeunes est élevé
Le nombre de jeunes positifs à la Covid-19 est relativement élevé dans certains départements. Or, cela induit qu'ils sont le plus souvent les vecteurs de la maladie. Laissant craindre à un hiver particulièrement compliqué pour une partie du territoire…

Plus que deux jours avant la fin de l’été… Et l’arrivée de l’automne. Si le changement de saison annonce la venue des raclettes et des fêtes de fin d'année, elle fait craindre en revanche le rebond des contaminations à la Covid-19 et un hiver difficile.

Dans son dernier point épidémiologique du 15 septembre 2022, Santé Publique alertait : “la circulation du SARS-CoV-2 est repartie à la hausse après plusieurs semaines d’amélioration”.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres ne trompent pas.

  • Le nombre de cas quotidiens confirmés de Covid-19 au 20 septembre est de 51 816. Soit une augmentation de 23,8% sur les 7 derniers jours.
  • En outre, le taux d’incidence, c’est-à-dire le taux le nombre de personnes testées positives, était de 291,8 en une semaine, au 17 septembre. Il a grimpé de 58%.
  • Le R effectif sur 7 jours, qui mesure le nombre moyen de personnes qu’un malade infecte, est de 1,4. Ce qui signifie que l’épidémie progresse.

Une progression qui pourrait donc inquiéter pour la saison prochaine, avec le possible retour des restrictions sanitaires.

Quels sont les départements les plus à risque cet hiver ?

Planet a réalisé dans le diaporama ci-dessous la liste des départements qui risquent d’être le plus en danger cet hiver (selon les données de Géodes et de l'INSEE).

En effet, d’après les chiffres récoltés sur Géodes, dans certaines parties de l’Hexagone, il y a de nombreux cas positifs à la Covid-19 chez les jeunes de moins de 19 ans. Ces derniers seraient un vecteur important du virus indique Santé Publique France. Surtout, que selon l'Insee, la part des jeunes dans ces départements peut être parfois conséquente.

Une augmentation de cas dans cette tranche d’âge pourrait conduire théoriquement à un rebond de l’épidémie la saison prochaine…

Oise

1/20
Oise

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 52.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 31,2%.

Maine-et-Loire

2/20
Maine-et-Loire

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 51.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 30,8%.

Seine-et-Marne

3/20
Seine-et-Marne

Les jeunes entre 10 et 19 ans dans ce département sont vecteurs du virus. En moyenne, le 17 septembre 2022, le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 52.

Dans ce département, la part des jeunes de moins de 24 ans est au 1er janvier 2022 de 33,2%.

Morbihan

4/20
Morbihan

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 52.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 26,4%.

Voir la suite du diaporama

Paris

5/20
Paris

Les jeunes entre 10 et 19 ans dans ce département sont vecteurs du virus. En moyenne, le 17 septembre 2022, le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 53.

Dans ce département, la part des jeunes de moins de 24 ans est au 1er janvier 2022 de 25,9%.

Vendée

6/20
Vendée

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 54.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 26,9%.

Essonne

7/20
Essonne

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 55.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 33,5%.

Somme

8/20
Somme

Les jeunes entre 10 et 19 ans dans ce département sont vecteurs du virus. En moyenne, le 17 septembre 2022, le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 56.

Dans ce département, la part des jeunes de moins de 24 ans est au 1er janvier 2022 de 29,9%.

Moselle

9/20
Moselle

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 59.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 27,3%.

Isère

10/20
Isère

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 65.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 31,2%.

Rhône

11/20
Rhône

Les jeunes entre 10 et 19 ans dans ce département sont vecteurs du virus. En moyenne, le 17 septembre 2022, le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 66.

Dans ce département, la part des jeunes de moins de 24 ans est au 1er janvier 2022 de 32,3%.

Gironde

12/20
Gironde

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 67.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 29,3%.

Bas-Rhin

13/20
Bas-Rhin

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 73.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 29,0%.

Haute-Garonne

14/20
Haute-Garonne

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 75.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 30,9%.

Loire-Atlantique

15/20
Loire-Atlantique

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 78.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 31,1%.

Pas-de-Calais

16/20
Pas-de-Calais

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 94.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 30,5%.

Bouches-du-Rhône

17/20
Bouches-du-Rhône

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 96 .

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 29,4%.

Ille-et-Vilaine

18/20
Ille-et-Vilaine

Les jeunes entre 10 et 19 ans dans ce département sont vecteurs du virus. En moyenne, le 17 septembre 2022, le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge est de 102.

Dans ce département, la part des jeunes de moins de 24 ans est au 1er janvier 2022 de 31,6%.

Seine-Maritime

19/20
Seine-Maritime

Le nombre de patients positifs quotidiennement dans la tranche d’âge 10-19 ans au 17 septembre 2022 dans ce département est de 111.

La part de jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 30,1%.

Nord

20/20
Nord

Dans ce département, les jeunes entre 10 et 19 ans sont des vecteurs importants du virus. Le nombre de patients positifs quotidiennement dans cette tranche d’âge serait de 143.

La part des jeunes de moins de 24 ans dans ce département au 1er janvier 2022 est de 32,4%.