Détecté dans 128 pays depuis sa découverte en Afrique-du-Sud en novembre 2021, le variant Omicron est déjà majoritaire en France.
Covid-19 : les 5 régions dans lesquelles Omicron circule le plus

Le nombre de nouveaux cas confirmés positifs au covid-19 explose en France depuis plusieurs jours. En moyenne, on dénombre plus de 200 000 nouvelles contaminations quotidiennes. La raison ? La France est frappée par le nouveau variant Omicron

Découvert fin novembre 2021 en Afrique du Sud, il est apparu en métropole au début du mois de décembre. Quelques semaines plus tard, il représente déjà la majorité des nouvelles contaminations. D’après les derniers chiffres de Santé Publique France, 79,1% des cas positifs sur la semaine du 27 décembre 2021 au 3 janvier 2022 correspondent à une suspicion du Variant Omicron. Les deux régions françaises les plus touchées sont deux territoires d'Outre-mer : Mayotte (85,7%) et la Guyane française (87,8%).

Pour lutter contre ce “raz-de-marée” comme le surnommait le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, de nouveaux protocoles sanitaires (dans les écoles ou encore pour l’isolement des personnes positives ou cas contact) ont été mis en place. L'exécutif a aussi présenté son projet de loi de pass vaccinal à l’Assemblée nationale. Après un rejet puis des débats houleux, les députés ont validé le texte en première lecture dans la nuit de mercredi à jeudi 6 janvier 2022. 

Un variant moins dangereux

Si les chiffres des nouvelles contaminations peuvent faire tourner la tête, Omicron apparaît moins dangereux que le variant Delta. "Omicron est moins dangereux, il provoque moins de syndromes de détresse respiratoire aiguë. Les besoins en lit de réanimation sont moins importants qu’avec les variants précédents ", expliquait Olivier Véran sur France Inter lundi 3 janvier 2022.

Alors que les services de réanimation du pays sont proches de la saturation, le ministre des Solidarités et de la Santé prévoyait un "mois de janvier difficile dans les hôpitaux, mais se voulait optimiste quant à cette cinquième vague qui pourrait être la “la dernière” selon lui. 

"Vu le taux de contaminations dans notre pays et sur la planète, il est probable que nous ayons tous acquis une forme d'immunité ou par la vaccination, ou par l'infection, ou les deux."

Un autre scénario est envisagé par l’Organisation mondiale de la Santé. Dans des propos rapportés par Sud Ouest, Catherine Smallwood, responsable des situations d'urgence à l’OMS évoque que ce variant reste quand même mortel et qu’il pourrait donner naissance à un variant plus mortel. 

En attendant le pic de cette cinquième vague, retrouvez les 5 régions en France métropolitaine au sein desquelles Omicron circule le plus dans le diaporama ci-dessous.

5. Bretagne

1/5
5. Bretagne

En Bretagne, 83,3% des cas positifs sur la semaine du 27 décembre 2021 au 3 janvier 2022 correspondent à une suspicion du variant Omicron.

4. Pays de la Loire

2/5
4. Pays de la Loire

Dans les Pays de la Loire, 83,7% des cas positifs sur la semaine du 27 décembre 2021 au 3 janvier 2022 correspondent à une suspicion du variant Omicron.

3. Ile-de-France

3/5
3. Ile-de-France

En Ile-de-France, 83,9% des cas positifs sur la semaine du 27 décembre 2021 au 3 janvier 2022 correspondent à une suspicion du variant Omicron.

2. Hauts-de-France

4/5
2. Hauts-de-France

Dans les Hauts-de-France, 84% des cas positifs sur la semaine du 27 décembre 2021 au 3 janvier 2022 correspondent à une suspicion du variant Omicron.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.