Dans une interview exclusive accordée à La Dépêche, Olivier Véran a évoqué la possibilité d'une cinquième vague de Covid-19 cet automne. Si le virus reprend de l'ampleur aux quatre coins du pays, certains départements semblent épargnés. On fait le point.
Covid-19 : les 15 départements où le taux d'incidence est le plus faible

"Continuer à agir pour limiter la circulation du virus".  Tel est le mantra d'Olivier Véran, interrogé dans les colonnes de La Dépêche quant à l'évolution de la situation sanitaire. Ces dernières semaines, le Covid-19 semble doucement reprendre de l'ampleur aux quatre coins du pays. Un phénomène qui serait causé, entre autres, par l'arrivée de l'automne. "Il y a un effet saisonnier très marqué avec la baisse des températures et l’augmentation de l’humidité qui favorisent la multiplication du virus dont la circulation est accélérée par le fait qu’on sort moins à l’extérieur dans cette période", explique le ministre des Solidarités et de la Santé. 

Face à l'évolution des indicateurs épidémiques, le médecin a donc évoqué la possibilité d'une cinquième vague "pendant cet automne-hiver". Pour la contrer, Olivier Véran invite toutes les personnes éligibles à faire leur troisième injection de vaccin contre le Covid-19, ainsi que leur vaccination contre la grippe. "Il est également essentiel que chacun d’entre nous continue à respecter les gestes barrières, se laver les mains, porter le masque dès que c’est nécessaire", a-t-il martelé. 

Une baisse du taux de dépistage constatée chez les moins de 40 ans

Que disent les chiffres ? Selon l'Agence nationale de santé publique, plus de 2 000 nouvelles contaminations et 75 décès ont été enregistrés dans la journée du 2 novembre 2021. Ce faible nombre de cas quotidiens s'explique notamment par la fin de la gratuité des tests dits "de confort". Dans son dernier rapport hebdomadaire, l'organisme a noté "une baisse du taux de dépistage chez les 20 ans et plus, particulièrement marquée chez les 20-39 ans".

Y-a-t-il encore des départements épargnés par cette résurgence de l'épidémie ? Dans notre diaporama, découvrez les 15 départements qui présentent le plus faible taux d'incidence du pays. Pour effectuer ce classement, Planet se base sur les données de Géodes - Santé publique France qui recense le taux d'incidence de chaque département sur la semaine du 23 au 30 octobre.

Landes

1/15
Landes

Dans les Landes, le taux d'incidence s'élève à 36,9 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Aisne

2/15
Aisne

Dans l'Aisne, le taux d'incidence s'élève à 35,9 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Yonne

3/15
Yonne

Dans l'Yonne, le taux d'incidence s'élève à 33,7 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Orne

4/15
Orne

Dans l'Orne, le taux d'incidence s'élève à 33,6 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Finistère

5/15
Finistère

Dans le Finistère, le taux d'incidence s'élève à 33,6 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Mayenne

6/15
Mayenne

En Mayenne, le taux d'incidence s'élève à 32,7 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Seine-Maritime

7/15
Seine-Maritime

En Seine-Maritime, le taux d'incidence s'élève à 32,3 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Aube

8/15
Aube

Dans l'Aube, le taux d'incidence s'élève à 31,9 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Manche

9/15
Manche

Dans la Manche, le taux d'incidence s'élève à 30,8 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Puy-de-Dôme

10/15
Puy-de-Dôme

Dans le Puy-de-Dôme, le taux d'incidence s'élève à 27,3 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Somme

11/15
Somme

Dans la Somme, le taux d'incidence s'élève à 25,8 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Cantal

12/15
Cantal

Dans le Cantal, le taux d'incidence s'élève à 24,5 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Vosges

13/15
Vosges

Dans les Vosges, le taux d'incidence s'élève à 24,2 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Marne

14/15
Marne

Dans la Marne, le taux d'incidence s'élève à 21,8 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Nièvre

15/15
Nièvre

Dans la Nièvre, le taux d'incidence s'élève à 10,5 personnes contaminées pour 100 000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.