INTERVIEW. L'époque pandémique que nous vivons ne fait-elle qu'amplifier les symptômes de l'époque moderne et les stigmates de la contemporanéité ? C'est l'une des questions auxquelles ont tenté de répondre le sociologue et philosophe Edgar Morin et Pierre Rabhi, philosophe et écrivain, dans Frères d'âme, Ed. L'Aube. Échange avec ce dernier, écologiste convaincu.
Covid-19 : les malaises profonds que la pandémie révèle de nousIllustrationIstock

« Paupérisation, drames professionnels, lézardes affectives, infirmités psychologiques, fissures sociétales… » Selon Edgar Morin, sociologue et philosophe, et Pierre Rabhi, philosophe et écrivain, les crises que provoquent la pandémie de la Covid-19 à court et long terme sont encore, pour la plupart, indéchiffrables. Au cours d’une rencontre avec le journaliste Denis Lafay, relatée dans Frères d’âme, Ed. L’Aube, ils ont échangé sur les malaises profonds que cache la "déflagration sanitaire et humaine planétaire".

Si comme l’indique Pierre Rabhi dans l’ouvrage, l’origine officielle se résume à "un virus (qui) s’est formé sur un marché de Wuhan ou (qui) s’est échappé d’un laboratoire de Wuhan", il regrette que nous n’ayons "pas produit l’effort d’en rechercher la véritable cause". La pandémie n’est-elle pas aussi la "conséquence de notre comportement de démolisseurs, saccageurs et explorateurs ?", interroge-t-il en n’omettant pas de préciser que "l’homme détruit la planète vivante", et que "lorsque le permafrost des sols arctiques dégèlera, il libérera des virus et bactéries autrement plus mortels que contagieux".

Covid-19 : "La pandémie nous apprend que nous sommes fragiles et vulnérables"

"La pandémie nous apprend que nous sommes fragiles et vulnérables. L’être humain devrait arrêter de se croire au-dessus de tout. Il pourrait y avoir un virus encore plus mortel et l’Humanité pourrait s’éteindre en quelques jours", nous met en garde le philosophe.

"Nous ne sommes pas invincibles, c’est la grande leçon de cette pandémie qui devrait nous emmener vers un peu plus de modestie. Je ne suis ni scientifique ni expert, néanmoins le constat actuel du monde nous apprend que les atteintes à la faune, à la flore depuis des décennies ne peuvent pas être sans conséquence", confie-t-il à Planet.

Par ailleurs, ce besoin de retrouver notre "liberté" restreinte par de nombreuses mesures sanitaires, n’est-elle pas qu’une illusion ?

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Vidéo : D'où provient l'argent investi contre le Covid-19 ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.