Le mois de juillet touche à sa fin et les températures augmentent de plus en plus. L'utilisation d'un ventilateur augmente-t-elle les risques de propagation du virus ?

L'association des gestes barrières et des épisodes de grosses chaleurs est parfois difficile. Le masque par exemple, peut vous donner des difficultés à respirer ou vous faire transpirer plus que d'habitude. Cela est d'autant plus vrai maintenant que son port est obligatoire dans tous les espaces publics clos. Il ne faut pas abandonner les précautions sanitaires pour autant ! En France, l'épidémie progresse de nouveau et de plus en plus de cas et de clusters sont recensés chaque jour.

Comment survivre à la chaleur estivale tout en se protégeant du virus ? Santé Publique France a publié une étude concernant l'utilisation de la climatisation, des ventilateurs et des brumisateurs. Relayées par France Info, les recherches faites par l'agence attestent qu'il n'y a pas de risque majeur de propagation du virus par ces appareils. Néanmoins, des précautions restent à prendre, et le ventilateur n'est pas la meilleure solution...

Covid-19 et canicule : le ventilateur à éviter

Bien que les risques soient restreints, l'utilisation d'un ventilateur dans une pièce où se trouvent plusieurs personnes peut être dangereux. En effet, si une personne malade se trouve dans la pièce, la charge virale est augmentée par le mouvement d'air. L'appareil va projeter les gouttelettes de salive émises par le malade. Elles seront répandues dans l'ensemble de l'espace, avec le risque de contaminer les autres personnes présentes. Dans ce cas de figure, les mesures de distanciation physique deviennent inutiles. Utilisez donc le ventilateur seul, ou avec les personnes avec qui vous vivez et avez des contacts quotidiennement.

Comment se rafraîchir, alors ? 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.