Avec la vague de chaleur de cette semaine, les ventilateurs sont de plus en plus utilisés. Mais n'est-ce pas dangereux en période de crise sanitaire ?
Vague de chaleur : est-il dangereux d'utiliser un ventilateur ? IllustrationIstock

Toute l'Europe est concernée. Une vague de chaleur traverse l'ensemble du continent, forçant les citoyens à recourir à tous les moyens pour se rafraîchir. Ventilateurs, brumisateurs, ou encore climatiseurs, tous les moyens sont bons pour faire face à la fournaise. Néanmoins, utiliser ces appareils peut-il s'avérer dangereux en période de coronavirus Covid-19 ?

Sur ce sujet, une série de recommandations à été émise au début du mois de mai 2020, en prévision des vagues de chaleur, par le Haut conseil de la santé publique (HCSP). Il estime d'ailleurs qu'il "n'y a pas d'incompatibilité véritable entre les mesures barrières et les recommandations sanitaires du plan canicule". Toutefois, cette instance rappelle que certains comportements face à la chaleur peuvent représenter un risque si un membre du foyer est infecté et placé à l'isolement.

Ventilateur : une personne seule peut-elle l'utiliser sans risque ?

Le HCSP souligne donc l'importance d'aérer régulièrement les lieux de vie pour affronter les pics de chaleur tout en admettant que ce geste peut entrer "en contradiction avec la consigne d'assurer l'étanchéité vers le reste du logement en contexte du Covid-19, en cas de maintien à domicile d'une personne infectée". En revanche, pour une personne vivant seule dans une chambre qui utilise un ventilateur sans intervenant extérieur, le risque d'exposition au coronavirus Covid-19 est presque nul.

Ce qui n'est pas le cas des logements collectifs comme les Ehpad, qui connaissent un danger accru. Ces établissements craignent une "contamination par l'aérosolisation de particules virales" due à la présence de personnes contaminées, mais asymptomatiques.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Canicule : ces choses à ne absolument pas faire

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.