Ecouter l'article :

Didier Raoult est auditionné ce mercredi 24 juin 2020 par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale. Il sera notamment interrogé sur son retrait du Conseil scientifique.
Hydroxychloroquine : Didier Raoult auditionné par la commission d'enquêteAFP

C'est l'heure de la confrontation pour Didier Raoult. Le scientifique est auditionné par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale ce mercredi 24 juin 2020, explique Le Figaro. Fervent défenseur de l'hydroxychloroquine, le professeur compte bien défendre l'efficacité de son médicament. "Il a fait partie du paysage de cette crise sanitaire", indiquait Brigitte Bourguignon, députée LREM et présidente de la commission au micro d'Europe 1, pour justifier son passage devant les députés.

Didier Raoult devra s'exprimer sur plusieurs points

Elle a d'ailleurs stipulé que son objectif était d'écouter un maximum d'acteurs scientifiques et politiques afin d'établir un rapport aussi exhaustif que possible. Le directeur de l'IHU maladies infectieuses de Marseille a donc rendez-vous à 17 heures pour évoquer plusieurs points.

En effet, l'hydroxychloroquine ne sera pas le seul sujet de cette audition. Didier Raoult devrait aussi être questionné sur son retrait du Conseil scientifique, sur les tests de dépistage, ainsi que sur les raisons pour lesquelles l'IHU recense le meilleur bilan en France.

Pour l'heure, la commission d'enquête a déjà auditionné deux acteurs du domaine scientifique : le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, et le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Didier Raoult : des soutiens et des détracteurs

La prise de parole de Didier Raoult est d'autant plus attendue qu'il s'agit d'une personnalité très controversée. En effet, le professeur possède une communauté importante de soutiens mais également de nombreux détracteurs. Ses prises de parole ont parfois créé la polémique ces derniers mois. Il a notamment déclaré : "Je ne suis pas un outsider, je suis en avance", lors d'un entretien avec La Provence. Il a aussi conseillé aux scientifiques qui pointent du doigt la toxicité de l'hydroxychloroquine de "retourner à leurs manuels de première année de médecine". Autant de prises de parole contestées qui font que le directeur de l'IHU de Marseille est aujourd'hui attendu au tournant.

Vidéo : Chloroquine : qu’est-ce que c’est ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.