Les chiffres sur l'épidémie sont de moins en moins bons et certains départements font face à une hausse de leur taux d'incidence. Consultez la liste.
Covid-19 : les 11 départements où l'épidémie repart dangereusement

Des chiffres qui inquiètent. La France s'éloigne un petit peu plus chaque jour des 5 000 nouveaux cas quotidiens voulus par Emmanuel Macron pour le milieu de ce mois de décembre. Les dernières données de Santé publique France font état de 18 254 nouvelles contaminations en 24 heures, soit bien plus que la semaine dernière. 261 personnes supplémentaires sont décédées à l'hôpital jeudi 17 décembre, portant le total à 59 619 mort depuis le début de l'épidémie, Ehpad compris. Sur les sept derniers jours, 8 894 malades de plus ont été hospitalisés, dont 1 166 dans des services de réanimation.

Coronavirus : le taux d'incidence augmente

Le taux d'incidence, qui était passé sous la barre des 100 au début du mois de décembre est à la hausse en France, avec une moyenne de 123,1 pour 100 000 habitants. Alors qu'ils s'en sortaient de mieux en mieux après une seconde vague difficile à appréhender, sept départements ont de nouveau dépassé le seuil d'alerte maximale, fixé à 250 cas pour 100 000 habitants. Des territoires qui étaient jusqu'à présent en alerte sont de nouveau passés en alerte renforcée. Il n'y a plus que sept départements qui sont en dessous des 50 cas pour 100 000 habitants. Il s'agit de la Manche, du Finistère, des Côtes-d'Armor, du Morbihan, de la Charente-Maritime, des Pyrénées-Orientales et de la Corse-du-Sud.

S'ils s'en sortent mieux que le reste de l'Hexagone, ces départements voient eux aussi leur taux d'incidence augmenter depuis une dizaine de jours. Découvrez, dans le diaporama ci-dessus, les territoires où le taux d'incidence est en hausse sur ces derniers jours. Votre département est-il concerné ?

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.