De nombreuses questions entourent encore le Covid-19. Celle de l'immunité est particulièrement importante.
Coronavirus : un patient guéri est-il immunisé ?AFP

Le Covid-19 n’a pas encore livré tous ses secrets. De nombreux pays se battent actuellement contre ce virus encore inconnu il y a quelques mois. Plus de 4 000 personnes sont mortes en France depuis le début de la pandémie et le pays est sous cloche depuis le 17 mars afin de freiner la propagation du virus. Pour l’heure, les mesures de confinement mises en place par le gouvernement s’étendent jusqu’au 15 avril mais elles pourraient bien être rallongées. Le Conseil scientifique, consulté par Emmanuel Macron, préconise en effet un confinement de six semaines. Alors que le confinement est loin d’être terminé, certains veulent déjà parler de l’après, du "déconfinement". Que se passera-t-il dans les prochaines semaines ? Personne n’a, encore, la réponse. D’autant plus qu’une question se pose de plus en plus : que se passe-t-il une fois qu’on est guéri du Covid-19 ? Sommes-nous immunisés ?

Covid-19 : peut-on être immunisé ?

La question n’a pas encore de réponse définitive. Comme pour de nombreuses interrogations autour du Covid-19, les scientifiques manquent encore de données précises et assez nombreuses pour pouvoir y apporter un "oui" ou "non" certains. Pour autant, les résultats de premières études tendent à montrer qu’une personne infectée puis guérie serait ensuite immunisée contre le virus. Le 16 mars dernier, un article paru dans la revue Nature Medicine montrait l’existence d’anticorps chez les personnes présentant des symptômes légers de la maladie.

Mais, pour d'autres chercheurs, l’immunisation induite par le virus chez certaines personnes ne serait pas toujours protectrice d’une nouvelle infection. Interrogée par Sciences et Avenir, Morgane Bomsel, directrice de recherche au CNRS, explique : "Il y a forcément une réponse immunitaire induite par l’infection. La question est de savoir si elle va être protectrice ou pas, et combien de temps elle va durer".

Nous n'avons pas non plus le recul nécessaire sur la capacité que pourrait avoir le virus à muter. Une personne atteinte par la première version du virus pourrait être contaminée une deuxième fois si jamais il mute. Mais, selon l'étude de deux chercheurs italiens, le virus mute peu, ce qui est une bonne nouvelle. Si immunisation il y a, combien de temps est-elle effective ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.