L'institut de virologie de Wuhan aurait supprimé des photos de scientifiques travaillant dans des laboratoires. Mais aussi des textes mentionnant des visites de diplomates américains, révèle The Daily Mail.
Coronavirus : ces étranges photos du laboratoire de Wuhan au cœur des soupçonsIllustrationAFP
Sommaire

Que s'est-il passé dans ce laboratoire ? L'institut de virologie de Wuhan, en Chine, est la cible de rumeurs depuis quelques semaines. Les autorités américaines affirment que ce laboratoire a joué un rôle important dans la transmission du coronavirus Covid-19, sans pouvoir en apporter la preuve. Pékin et l'Organisation mondiale de la santé ont nié ces accusations, mais cela n'empêche pas Mike Pompeo et Donald Trump d'y croire. Le laboratoire au coeur des soupçons abrite depuis cinq ans l'unique centre de recherche chinois habilité à la manipulation d'agents patogènes dangereux. 

Voilà que la suppression de certaines photos sème le doute, même si ces informations doivent être prises avec la plus grande prudence. Selon le quotidien britannique The Daily Mail, l’institut de virologie de Wuhan aurait supprimé plusieurs photos de scientifiques travaillant dans leur laboratoire sur ce qui semble être des échantillons de chauve-souris. Une autre photo montre une équipe évoluant dans une grotte et qui prélèverait des écouvillons de coronavirus.

Ce qui peut interpeller, selon le quotidien britannique, c’est le fait que ces scientifiques manipulent du matériel sensible avec des moyens de protection qui semblent très minimes. "Les photos semblent montrer des normes de sécurité insuffisantes, alors que le laboratoire P4 de Wuhan est au centre des soupçons sur l'origine du Covid-19 et que Donald Trump maintient la pression sur Pékin sur le rôle que pourrait avoir joué la Chine dans la pandémie", explique The Daily Mail. Le journal anglais a dévoilé ces éléments le dimanche 3 mai 2020.

Laboratoire de Wuhan : que voit-on sur ces photos ?

Il montre aussi plusieurs textes, faisant référence à des visites de diplomates américains que l’institut de Virologie de Wuhan aurait supprimés de son site. Notamment une entrevue avec Rick Switzer, un expert en sciences et technologies de laboratoire qui est rattaché à l’ambassade américaine de Pékin. The Daily Mail écrit d’ailleurs un passage important stipulant que suite à cette visite, les services de l’ambassade américaine auraient alerté Washington en les informant qu’il existait de sérieux risques concernant les expériences réalisées sur les chauves-souris.

"Lors de leurs visites, les diplomates ont noté que le nouveau laboratoire manquait sérieusement de techniciens et d'enquêteurs dûment formés pour faire fonctionner en toute sécurité cet établissement de classification P4 censé pourtant être totalement hermétique", d’après les écrits de l’un de ces télégrammes diplomatiques. Le journal anglais précise également que la suppression de ces éléments potentiellement compromettants est survenue à la suite d’une publication de photos du  Daily Mail. Sur l’une d’elles figure une armoire frigorifique avec un joint de porte cassé, dans laquelle figurerait "1 500 souches différentes de virus". De quoi attiser les rumeurs...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.