Sur écoute dans le cadre de différentes affaires, Nicolas Sarkozy et ses proches s'efforcent au maximum d'éviter les communications téléphoniques, mais elles sont parfois inéluctable... L'ancien président de la République s'amuse alors parfois des juges qui l'écoutent. Tous les détails avec Planet.fr.
© AFPAFP

© AFPDans son édition de samedi, le journal Le Monde explique à quel point Nicolas Sarkozy et ses proches tentent de passer à côté des écoutes téléphoniques ordonnées par les juges. Ils utiliseraient des notes par écrit, se rencontreraient directement en face en face... Mais parfois, les coups de fil sont inévitables, et Nicolas Sarkozy fait quelques fois dans l'humour.

"A Genève pour ouvrir un compte en Suisse"C'est justement l'anecdote que relate le quotidien... Le 7 mars dernier, alors qu'il était en voyage en Suisse pour un concert de sa femme Carla Bruni, l'ancien président de la République reçoit un coup de fil d'un cadre de l'UMP qui lui demande où il se trouve. A ce moment-là, Nicolas Sarkozy répond qu'il est "à Genève pour ouvrir un compte en banque !"

En octobre 2013, deux journalistes du Monde publiaient un livre dans lequel il soupçonnait l'ancien président de la République de posséder un compte en Suisse. Le président et son avocat ont toujours formellement démenti ces accusations.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.