Alors que la cinquième vague déferle sur la France, les contaminations explosent dans certains départements. Voici la liste de ceux où tous les indicateurs épidémiques sont au rouge.
Cinquième vague : les départements où tous les indicateurs explosent

Cinquième vague, variant Omicron, explosion des contaminations...  La situation sanitaire se dégrade à vitesse grand V aux quatre coins de l'Hexagone. Dans son point épidémiologique du 2 décembre 2021, l'Agence nationale de santé publique fait état d'un taux d'incidence supérieur à 300 chez les moins de cinquante ans, et supérieur à 600 chez les enfants de six à dix ans. Cet indicateur correspond au nombre de personnes testées positives sur 100 000 habitants. L'organisme souligne également de "nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques en hausse dans la quasi-totalité des régions" en France continentale.

On remarque également un "taux d’incidence toujours élevé et admissions en soins critiques en légère hausse" à La Réunion. Seulement voilà : tous les départements ne sont pas égaux face à l'épidémie. Dans certains territoires, l'épidémie explose si bien que le taux d'incidence dépasse 500 tandis que la tension hospitalière excède 50%. Découvrez lesquels dans notre diaporama.  Les données renseignées dans le diaporama se basent sur les données de Covid Tracker.

Un   confinement, "l'outil ultime" pour lutter contre la cinquième vague

Face à l'évolution de la situation épidémique, le gouvernement multiplie les mesures dans l'espoir d'endiguer l'épidémie. Dernièrement, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fermeture des discothèques pour au moins quatre semaines, l'ouverture de la vaccination aux enfants fragiles dès le 15 décembre ainsi que le début du protocole de niveau 3 dans les écoles. La vaccination aux enfants âgés de 5 à 11 ans pourrait être élargie dès le 20 décembre, sur consultation des avis scientifiques. 

Au micro de BFMTV, Jean-François Delfraissy a indiqué que l'exécutif mettait tout en oeuvre pour éviter un reconfinement. Concernant une quatrième mise sous cloche du pays, le président du Conseil scientifique rappelle que l'on a "en termes d’innovation avec nous, la vaccination". A ce jour, 70% de la population adulte a reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19, et 10% a reçu la dose de rappel. Si cela venait à ne pas suffir, le professeur Delfraissy indique que le confinement reste "l'outil ultime", bien caché dans la "boîte à outils" du gouvernement. 

Alpes-de-Haute-Provence

1/21
Alpes-de-Haute-Provence

Dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, le taux d’incidence s’élève à 686 personnes contaminées pour 100 000 habitants. La tension hospitalière, de son côté, est de 100%. Quand cette donnée est supérieure à  100%, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant le début de l’épidémie.

Alpes-Maritimes

2/21
Alpes-Maritimes

Dans le département des Alpes-Maritimes, le taux d’incidence s’élève à 536 personnes contaminées pour 100 000 habitants. La tension hospitalière, de son côté, est de 56%. Quand cette donnée est supérieure à  100%, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant le début de l’épidémie.

Ardèche

3/21
Ardèche

Dans le département de l’Ardèche, le taux d’incidence s’élève à 868 personnes contaminées pour 100 000 habitants. La tension hospitalière, de son côté, est de 88%. Quand cette donnée est supérieure à  100%, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant le début de l’épidémie.

Ariège

4/21
Ariège

Dans le département de l’Ariège, le taux d’incidence s’élève à 502 personnes contaminées pour 100 000 habitants. La tension hospitalière, de son côté, est de 88%. Quand cette donnée est supérieure à  100%, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant le début de l’épidémie.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.