Optimiste, Olivier Véran estime que la cinquième vague sera "peut-être" la dernière. Pour certains scientifiques, le pari du gouvernement de laisser circuler librement le variant Omicron ne sera pas forcément le bon...
Cinquième vague : le nouveau scénario pour le mois de janvierAFP
Sommaire

Et surtout, la santé. Vos vœux pour la nouvelle année ont sûrement évoqué la fin du Covid-19 et le retour à une vie normale, après bientôt deux ans sous restrictions. Si le couvre-feu et le confinement sont de l’histoire ancienne – bien qu’il ne faille jamais dire jamais, aime à rappeler le gouvernement – cela ne signifie pas que les fermetures sont derrière nous. La preuve, les règles ont changé ce lundi 3 janvier pour une durée de trois semaines dans l’Hexagone et tous les Français sont concernés.

Cinquième vague : 500 000 contaminations mi-janvier ?

Alors qu’il pensait que le pire était derrière nous avec Delta, le gouvernement doit faire avec un nouvel ennemi, le variant Omicron. Interrogé à ce sujet par France Inter, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que le nombre de contaminations devrait "continuer à augmenter dans les prochains jours". Si près de 220 000 nouveaux cas ont été enregistrés le 1er janvier, il estime que les chiffres vont continuer d’augmenter, pour atteindre "peut-être un demi-million de contaminations quotidiennes". 500 000 malades par jour d’ici la moitié du mois de janvier ? C’est le nouveau scénario auquel le gouvernement se prépare.

Pour ce faire, Jean Castex a pris les devants dès ce lundi 3 janvier en réunissant une dizaine de ministres autour de lui, afin de faire le point sur les prochaines semaines. Comme l’explique Matignon, cité par l’Agence France Presse, l’objectif est "de faire le point sur l’impact du variant Omicron et sur la continuité des services publics essentiels". Il s’agit notamment des "hôpitaux, lieux d’enseignements, transports en commun, administrations, armée, gendarmeries et commissariats ou encore entreprises du secteur de l’énergie". Autour du Premier ministre se trouvaient, dès 16 heures, Olivier Véran (Santé), Bruno Le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Intérieur), Jean-Michel Blanquer (Education nationale) ou encore Elisabeth Borne (Travail).

Avec la nouvelle année, le gouvernement a-t-il pris des résolutions ? Il semble, en tout cas, avoir changé son fusil d’épaule dans la lutte contre la cinquième vague du Covid-19. Voici ce qu’il pourrait se passer dans les prochaines semaines…

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.